Bataille de la Strėva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bataille de la Streva se déroula le 2 février 1348 entre les chevaliers teutoniques et l’armée du Grand-duché de Lituanie sur les rives de la rivière Streva un affluent de la rive droite du Niémen près de la ville de Žiežmariai. Wigand de Marbourg [1] clame que 18000 lituaniens furent tués ou noyés alors que l’ordre ne perdit 8 chevaliers et 60 soldats et que ce fut une des plus grandes victoires de l’ordre. Narimantas et Manvydas deux fils du grand-duc Gediminas auraient été tués à cette bataille.

À cause de la mort du grand maître Heinrich Dusemer von Arfberg et d’une épidémie de peste les chevaliers ne tirèrent pas avantage de cette victoire

En 1347 en raison d’une trève pendant la Guerre de Cent Ans les chevaliers teutoniques virent arriver en Prusse de nombreux chevaliers français et anglais. L’expédition débuta à la fin de janvier 1348 mais en raison du mauvais temps le gros des forces ne progressa pas au delà de Insterbourg. Une petite armée commandée par Winrich von Kniprode le futur grand maître pilla la Lituanie centrale mais se trouva rapidement en face des troupes lituaniennes dos à la rivière Streva ne pouvant traverser la rivière gelée que par petits groupes laissant lorsque la plus grande partie de l’armée aurait traversé l'arrière-garde à la merci des Lituaniens. L’approvisionnement des chevaliers était limité et ils ne pouvaient attendre. Les Lituaniens commandés par Kęstutis ou Narimantas décidèrent de les harceler par des volées de flèches et de lances qui blessèrent de nombreux chevaliers. Les chevaliers lancèrent une attaque de cavalerie lourde qui brisa la formation des Lituaniens qui se noyèrent en nombre à tel point que les chevaliers purent traverser à «pied sec» . Ce récit a donné lieu a de nombreuses critiques car le niveau de la rivière Streva est en général, à cette période de l’année très bas.

Les chevaliers continuèrent leur campagne en ravageant la région de Šiauliai, détruisirent un château à Veliuona. A l’Est la Lituanie perdit de son influence à Pskov, Novgorod et à Smolensk.

La victoire fut attribuée à la Vierge Marie et un monastère fut créé en son honneur par le grand maître Winrich von Kniprode à Königsberg

Note[modifier | modifier le code]

  1. héraut de l’ordre teutonique est à travers son œuvre la principale source pour l’histoire de la Prusse et du Grand-Duché de Lituanie de la période 1293-1394

Sources[modifier | modifier le code]