Bataille de la Nedao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bataille de la Nedao (la Nedava, affluent de la Save), qui a lieu en Pannonie en 454, oppose des Gépides, dirigés par Ardaric, et des Ostrogoths d'une part, aux Huns dirigés par les fils d'Attila d'autre part.

Contexte[modifier | modifier le code]

Dans les années 440, l'empire hunnique dirigé par Attila domine l'Europe au nord de l'Empire romain. Mais Attila subit des revers en 451 en Gaule et en 452 en Italie. Sa mort en 453 aggrave les problèmes.

En effet, ses fils Ellac, Ernakh et Dengitzic se lancent dans une querelle de succession portant sur le pouvoir et sur les armées rattachées aux Huns. Compte tenu de ce délitement du pouvoir, les peuples germaniques jusqu'alors soumis aux Huns, reprennent des chefs parmi leur aristocratie dominante.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Au soir de la bataille, Ardaric connaît le triomphe de la victoire.

Suites[modifier | modifier le code]

Ardaric confirme l'année suivante la victoire de la Nedao en battant Ellak, dernier fils d'Attila à tenir le pouvoir, mettant fin à l'Empire des Huns.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sources
Travaux contemporains

Voir aussi[modifier | modifier le code]