Bataille de l'archipel des Tachen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de l'archipel des Tachen
Informations générales
Date 19 janvier - 26 février 1955
Lieu District de Jiaojiang, Zhejiang, République populaire de Chine
Issue Retraite nationaliste ; victoire des communistes
Belligérants
Drapeau de la République de Chine Taïwan Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Commandants
Drapeau de la République de Chine Chiang Ching-kuo Drapeau de la République populaire de Chine Zhang Aiping
Forces en présence
15 000 hommes 28 000 hommes
Première crise du détroit de Taïwan

La bataille de l'archipel des Tachen (en chinois : 大陈等岛之战) désigne un affrontement entre l'Armée de la République de Chine (Taïwan) et l'Armée populaire de libération du 19 janvier au 26 février 1955 ayant lieu pour le contrôle de l'archipel des Tachen dans la province de Zhejiang alors sous contrôle de la République populaire de Chine, dans le cadre de la première crise du détroit de Taïwan. Elle se termine par une victoire communiste.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Les infrastructures de communication sur les îles sont gravement endommagées après des bombardements communistes qui débutent le 19 janvier. Bien que les pertes soient minimes, la garnison locale nationaliste a été obligée d'utiliser en clair des radios non-cryptées pour communiquer avec Taïwan. Celles-ci seront interceptées. La deuxième vague d'attaque a eu lieu également le même jour. Bien que les nationalistes se soient regroupés et aient mis en place un système de défense anti-aérienne, les bombardements ont frappé un endroit totalement inattendu par les défenseurs locaux : le réservoir. Celui-ci a été complètement détruit et sans apport d'eau potable facilement disponible, il était presque impossible de défendre l'archipel.

Après un long débat, le gouvernement nationaliste de la République de Chine accepte de tenir l'archipel jusqu'à ce qu'une évacuation puisse être réalisée par l'US Navy en février 1955 à Taïwan, plus de 321 km au sud. La décision d'évacuer la garnison nationaliste a été prise le 5 février 1955 et la 7e flotte américaine envoie alors 132 bateaux et 400 avions évacuer 14 500 civils, 10 000 soldats et 4 000 combattants anti-communistes, ainsi que 40 000 tonnes de matériel et de fournitures militaires présents sur les îles. Après l'évacuation, le dernier drapeau de la République de Chine sur l'archipel des Tachen a été abaissé par Chiang Ching-kuo. Le gouvernement local de la province du Zhejiang a alors été aboli par les nationalistes du fait que Tachen était leur dernier bastion dans la province.

Les nationalistes avaient laissé un seul régiment en garnison sur l'archipel dans le but de livrer une lutte symbolique aux communistes, celui-ci a tenu jusqu'à la fin février 1955. Le commandant local avait réalisé que la lutte était vaine et ne voulait pas perdre des troupes dans une cause perdue, il avait donc demandé par conséquent et obtenu la permission de se retirer.

La bataille prend fin le 26 février alors que les îles sont entièrement occupées par l'Armée populaire de libération sans combat. Pour les communistes, l'obtention de l'archipel permettait ainsi d'éliminer toute menace nationaliste d'attaque sur la Chine continentale. Tchang Kaï-chek avait à contrecœur permis à l'archipel de tomber aux mains des communistes de sorte que d'autres groupes d'îles, tels que Jinmen et Matsu, pourraient être défendus en contre-partie avec l'aide américaine. L'issue de cette bataille est donc avant tout stratégique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Zonzghen Zhu et Chaoguang Wang, Liberation War History, 1re Édition, Social Scientific Literary Publishing House in Beijing, 2000. (ISBN 7801492072)
  • (en) Ping Zhang, History of the Liberation War, 1re Édition, Chinese Youth Publishing House in Beijing, 1987. (ISBN 750060081X)
  • (en) Lifu Jie, Lifu Records of the Libration War: The Decisive Battle of Two Kinds of Fates, 1re Édition, Hebei People's Publishing House in Shijiazhuang, 1990. (ISBN 7202007339).
  • (en) Xingsheng Wang et Jingshan Zhang, Chinese Liberation War, 1re Édition, People's Liberation Army Literature and Art Publishing House in Beijing, 2001. (ISBN 750331351X)
  • (en) Youlan Huang, History of the Chinese People's Liberation War, 1re Édition, Archives Publishing House in Beijing, 1992. (ISBN 7800193381)
  • (en) Liu Wusheng, From Yan'an to Beijing: A Collection of Military Records and Research Publications of Important Campaigns in the Liberation War, 1re Édition, Central Literary Publishing House in Beijing, 1993. (ISBN 7507300749)
  • (en) Yilu Tang et Jianzhong Bi, History of Chinese People's Liberation Army in Chinese Liberation War, 1re Édition, Military Scientific Publishing House in Beijing, 1993.

Liens externes[modifier | modifier le code]