Bataille de Yeosu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Yosu
Le port de Yeosu et les côtes de la ville en 2005.
Le port de Yeosu et les côtes de la ville en 2005.
Informations générales
Date 17 décembre - 18 décembre 1998
Lieu côtes de Yeosu, en Corée du Sud
Issue Victoire sud-coréenne
Belligérants
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Drapeau de la Corée du Nord Corée du Nord
Forces en présence
12 navires de guerre
3 avions de lutte anti-sous-marine
1 navire semi-submersible
Pertes
aucune 1 navire semi-submersible coulé
4 tués
Guerre du Crabe
Batailles
Infiltration de Gangneung · Bataille de Yeosu · Première bataille de Yeonpyeong · Combat d’Amami-Ōshima · Seconde bataille de Yeonpyeong · Bataille de Daecheong · Incident de Baengnyeong · Bombardement de Yeonpyeong

La bataille de Yeosu est une bataille navale livrée entre l'Armée populaire de Corée et la Marine de la République de Corée du 17 décembre 1998 au 18 décembre 1998, près de Yeosu, en Corée du Sud.

Contexte[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre du Crabe.

Cette bataille a lieu en 1998 dans le contexte de la guerre du Crabe entre les deux Corées.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Un mini-submersible nord-coréen de 10 tonnes fut localisé dans les eaux territoriales sud-coréennes le 17 décembre 1998 près de Yeosu. Une douzaine de navires sud-coréens eurent l'ordre de l'intercepter. Après que les Sud-Coréens aient effectué des tirs de semonce, le mini-submersible réplique en ouvrant le feu. Il essaye ensuite de s'enfuir mais est coulé après une poursuite sur 100 km par la marine sud-coréenne et des avions de reconnaissance le jour suivant, le 18 décembre 1998.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Cet incident aggrava les relations inter-coréennes, étant déjà très tendues depuis l'infiltration de Gangneung en septembre 1996, lorsque 26 militaires nord-coréens avaient débarqué sur les côtes à proximité de la ville de Gangneung, en Corée du Sud.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]