Bataille de Xuzhou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Xuzhou
Informations générales
Date décembre 1937 -
mai 1938
Lieu Xuzhou en Chine
Issue victoire japonaise
Belligérants
Flag of the Republic of China.svg République de Chine Flag of Japan.svg Empire du Japon
Commandants
Flag of the Republic of China Li Zongren,
Flag of the Republic of China Han Fuqu†,
Flag of the Republic of China Pang Bingxun,
Flag of the Republic of China Sun Lianzhong,
Flag of the Republic of China Sun Zhen,
Flag of the Republic of China Tang Enbai,
Flag of the Republic of China Wang Mingzhang†,
Flag of the Republic of China Zhang Zizhong
Drapeau : Japon Isogai Rensuke,
Drapeau : Japon Itagaki Seishiro
Forces en présence
600 000 hommes 240 000 hommes
Pertes
100 000 30 000
Guerre sino-japonaise (1937-1945),
Seconde Guerre mondiale
Batailles
Seconde Guerre mondiale : batailles de la Guerre sino-japonaise

Incident du pont Marco Polo · Shanghai · Taiyuan · Xinkou · Pingxingguan · Taierzhuang · Xuzhou · Nankin : bataille, massacre · Wuhan · Nanchang · Khalkhin Gol · Suixian-Zaoyang · Changsha (1re) · Guangxi · Henan · Zaoyang-Yichang · Cent régiments · Shanggao · Sud-Shanxi · Changsha (2e) · Pacification du Mandchoukouo · Changsha (3e) · Hubei · Changde · Ichi-Go · Changsha (4e) · Guilin-Liuzhou · Reconquête chinoise


Guerre du Pacifique


Front d'Europe de l'ouest


Front d'Europe de l'est


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l'Atlantique


Théâtre américain

Coordonnées 34° 16′ 00″ N 117° 10′ 00″ E / 34.266667, 117.16666734° 16′ 00″ Nord 117° 10′ 00″ Est / 34.266667, 117.166667  

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Xuzhou.

La bataille de Xuzhou opposa l'armée nationale révolutionnaire chinoise à l'armée impériale japonaise pendant la guerre sino-japonaise. Elle vit la victoire des troupes japonaises.

Par cette bataille, les Japonais encerclaient le quartier général de la 5e armée chinoise dans le Jiangsu. Après avoir été repoussés à Tai'erzhuang, les Japonais reprirent leur encerclement de Xuzhou, en passant par le nord et par le sud.

D'autres renforts japonais étant en route, la situation apparaissait comme désespérée pour les Chinois. Tchang Kaï-chek ordonna donc l'évacuation de Xuzhou pour se concentrer sur la défense de Wuhan. Malgré leur victoire militaire, les Japonais étaient trop peu nombreux pour réaliser un encerclement complet des forces chinoises, ce qui permit à une partie des troupes de l'Armée nationale révolutionnaire de s'extraire de Xuzhou et d'éviter l'anéantissement complet de leurs forces présentes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul-Yanic Laquerre, De Xuzhou à Madang, l'étalement du Tsunami Nippon, 2e Guerre Mondiale #39, Avril-Mai 2011