Bataille de Wavre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Wavre
Monument au général Gérard,grièvement blessé au moulin de Bierges
Monument au général Gérard,
grièvement blessé au moulin de Bierges
Informations générales
Date 18-19 juin 1815
Lieu Wavre
Belgique
Issue Victoire tactique française
Victoire stratégique prussienne
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Commandants
Emmanuel de Grouchy Johann von Thielmann
Forces en présence
33 000 hommes
80 canons
17 000 hommes
48 canons
Pertes
2 500 morts, blessés, disparus 2 500 morts, blessés, disparus
Campagne des Cent-Jours
Septième Coalition
Batailles
Guerre de Vendée et Chouannerie de 1815

Les Échaubrognes · L'Aiguillon · Aizenay · Sainte-Anne-d'Auray · Cossé · Saint-Gilles-sur-Vie · Redon · Les Mathes · Muzillac · Rocheservière · Thouars · Auray · Châteauneuf-du-Faou · Guérande · Fort-la-Latte


Campagne de Belgique de 1815
Ligny · Quatre-Bras · Wavre · Waterloo · La Souffel · Rocquencourt


Guerre napolitaine
Panaro · Ferrare · Occhiobello · Carpi · Casaglia · Ronco · Cesenatico · Pesaro · Scapezzano · Tolentino · Ancône · Castel di Sangro · San Germano · Gaète

Coordonnées 50° 43′ N 4° 36′ E / 50.71666667, 4.650° 43′ Nord 4° 36′ Est / 50.71666667, 4.6  

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wavre.

Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

(Voir situation sur carte : Brabant wallon)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wavre.

La bataille de Wavre opposa trois corps d'armée français commandés par le maréchal Grouchy à une arrière-garde prussienne sous les ordres de Johann von Thielmann les 18 et 19 juin 1815. Bien que les Prussiens aient finalement été repoussés par les Français, ils résistèrent assez longtemps pour permettre à la principale armée prussienne, commandée par Blücher, d'aller aider les forces de Wellington à triompher de Napoléon Ier à la bataille de Waterloo.

Monuments et plaques[modifier | modifier le code]

Le souvenir de la bataille est évoqué par le Monument au général Gérard, au moulin de Bierges, par deux plaques apposées sur le Pont du Christ ainsi que par une plaque apposée dans le porche de l'église Saint-Jean-Baptiste de Wavre.

Le Monument au général Gérard rend hommage au général en ces termes :

En Ces Lieux Fut Blessé
Le 18 Juin 1815
Le Général Gérard
Héros de l'Empire et
Défenseur de Notre
Indépendance Nationale

Le Pont du Christ porte deux plaques :

Le 18 juin 1815, ce pont
fut l'enjeu d'un combat
entre les troupes de
Grouchy et de Blucher

Aux soldats du bataillon Stoffel, du 2e
régiment étranger (Suisse), créé le 24 avril
1815 - intégré à la 10e division du 3e corps
d'armée français (armée du Nord) -, qui
prirent part à la campagne de Belgique et qui
furent décimés, à Wavre, en conquérant à
deux reprises le Pont du Christ, dans la
soirée du dimanche 18 juin 1815

Plaque du Pont du Christ
Plaque au bataillon Stoffel

Vestiges des combats[modifier | modifier le code]

Boulet encastré dans un pilier

L'église Saint-Jean-Baptiste de Wavre porte encore les stigmates des combats qui eurent lieu au centre ville.

Un boulet de canon français est encastré dans un des piliers du collatéral droit, à environ quatre mètres du sol. Il est entouré d'une plaque portant une inscription en latin :

Quid Vis, O Irrita Acies Contra Hanc Petram
Ecce Medum Plus Ultra
Sic Inconsulta Transit Gloria Mundi

Sous le porche, une plaque rappelle ce bombardement :

Le 18 juin 1815, l'artillerie française
Bombarde les troupes prussiennes
retranchées dans Wavre.
Hommage aux victimes
Un boulet est encastré dans un pilier
De l'église.

Souvenir des combats à l'Église Saint-Jean-Baptiste de Wavre

Articles connexes[modifier | modifier le code]