Bataille de Wörgl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Wörgl
Bataille de Wörgl, huile sur toile de Peter von Hess, 1832.
Bataille de Wörgl, huile sur toile de Peter von Hess, 1832.
Informations générales
Date 13 mai 1809
Lieu Wörgl
Issue Victoire bavaroise
Belligérants
Drapeau du Royaume de Bavière Royaume de Bavière Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Commandants
François Joseph Lefebvre
Carl von Wrede
Bernhard von Deroy
Jean-Gabriel du Chasteler
Forces en présence
20 000 hommes
18 canons
5 000 hommes
17 canons
Pertes
2 500 à 3 000 morts, blessés ou prisonniers
9 à 11 canons capturés
Cinquième coalition
Batailles
Campagne d'Allemagne et d'Autriche

Sacile · Teugen-Hausen · Raszyn · Abensberg · Landshut · Eckmühl · Ratisbonne · Neumarkt (en) · Radzymin (en) · Caldiero (en) · Dalmatie (en) · Ebersberg · Piave · Malborghetto (en) · Linz (en) · Essling · St-Michel (en) · Stralsund (en) · Raab · Gratz · Wagram · Korneuburg (en) · Gefrees (en) · Schöngrabern (en) · Znaïm · Ölper (en)


Traité de Schönbrunn

Batailles navales
Martinique · Sables-d'Olonne · Île d'Aix · Walcheren · Grand Port · Lissa · Pelagosa


Campagne d'Espagne


Rébellion du Tyrol
Axams · Sterzing · Innsbrück · Kufstein · Volano · Lofer · Waidring · Wörgl · Strass im Zillertal · 1re Bergisel · 2e Bergisel · Franzensfeste · Pontlatzer Brücke · 3e Bergisel · Unken · Lueg · Hallein · Melleck · 4e Bergisel · Pustertal · Meran · Sankt Leonhard in Passeier

Coordonnées 47° 29′ 30″ N 12° 03′ 42″ E / 47.491666666667, 12.06166666666747° 29′ 30″ Nord 12° 03′ 42″ Est / 47.491666666667, 12.061666666667  

Géolocalisation sur la carte : Tyrol

(Voir situation sur carte : Tyrol)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wörgl.

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Wörgl.

La bataille de Wörgl se déroula lors de la rébellion tyrolienne de 1809.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le 13 mai 1809 l'armée autrichienne commandée par le lieutenant-général Chasteler est attaquée à Wörgl par l'armée du royaume de Bavière, commandée par le maréchal français Lefebvre[1].

L'armée autrichienne est très inférieure en nombre, elle compte 5 000 hommes tandis que les forces bavaroises sont quatre fois plus importantes[1], bien que seule la division de von Wrede soit véritablement engagée au combat, les forces de von Deroy restant en réserve. Carl von Wrede dispose de 8 000 fantassins, 1 450 cavaliers et 18 pièces d'artillerie[2].

L'armée autrichienne est écrasée en une heure sous le coup de l'artillerie et de la cavalerie bavaroise. Chasteler se replie avec les rescapés sur Innsbrück. Bien qu'ayant l'intention de défendre la ville, il est conspué par les Tyroliens qui lui reprochent sa défaite, un paysan lui arrache ses décorations et il n'est sauvé du lynchage que par l'intervention du chef tyrolien Joseph Straub[1].

Selon Jean Sévillia, les Autrichiens déplorent 600 morts et 2 000 prisonniers[1]. D'après Digby Smith, leurs pertes sont de 3 000 hommes ; tués, blessés et prisonniers, ainsi que 9 canons et trois drapeaux[2]. Pour Francis Loraine Petre 600 Autrichiens et 11 canons ont été capturés[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Jean Sévillia, Le chouan du Tyrol, Andreas Hofer, p.136.
  2. a et b Digby Smith, The Napoleonic Wars Data Book, p.303.
  3. Francis Loraine Petre, Napoleon and the Archduke Charles, p.263.