Bataille de Vinchy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La bataille de Vinchy a eu lieu à Vinchy, près de Cambrai, dans l'actuel département du Nord. Elle est un affrontement entre Charles Martel et les Austrasiens d'un côté et le roi des Francs, Chilpéric II, et le maire du palais, Ragenfred de l'autre.

Chilpéric et Ragenfred sont repartis vaincus en Neustrie après la bataille d'Amblève.

Au lieu de les suivre immédiatement, Charles s'est de nouveau servi de la tactique utilisée pendant sa carrière couronnée de succès. Il a pris le temps de rassembler une grande armée avant d'attaquer en position de force. Il a décidé où provoquer la bataille, et à l'endroit et au moment de son choix, au printemps 717, Charles les a finalement suivis et leur a causé une lourde défaite à Vinchy le 20 ou le 27 mars (le lendemain c'est le dimanche devant Pâques (qui tombe en 717 le 4 avril), en la tierce calende d'avril de l'an 717[1]). Il a poursuivi le roi en fuite et le maire du palais jusqu'à Paris.

Après ce succès, il a proclamé Clotaire IV, roi d'Austrasie, pour l'opposer à Chilpéric, et a destitué l'archevêque de Reims, Rigobert, pour le remplacer par Milon de Trèves. Chilpéric II et le maire du palais, Ragenfred, ont été presque complètement évincés après la bataille.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles Oman (historien), The Dark Ages 476-918, Londres, 1914.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Deviosse, Charles Martel, Tallandier, 1978, p. 93