Bataille de Valencia de Alcántara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Valencia de Alcántara
John Burgoyne, par Joshua Reynolds(à l'arrière-plan, l'attaque de Valencia de Alcántara)
John Burgoyne, par Joshua Reynolds
(à l'arrière-plan, l'attaque de Valencia de Alcántara)
Informations générales
Date 27 août 1762
Lieu Valencia de Alcántara, en Espagne
Issue Victoire britannico-portugaise
Belligérants
Flag Portugal (1707).svg Royaume de Portugal
Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Bandera de España 1760-1785.svg Royaume d'Espagne
Commandants
John Burgoyne
Forces en présence
3 000 hommes 4 000 hommes
Pertes
25 victimes 600 tués, blessés ou prisonniers
Guerre de Sept Ans
Batailles
Europe

Minorque (navale) (1756) · Pirna (1756) · Lobositz (1756) · Reichenberg (1757) · Prague (1757) · Kolin (1757) · Hastenbeck (1757) · Gross-Jägersdorf (1757) · Moys (1757) · Rochefort (1757) · Rossbach (1757) · Breslau (1757) · Leuthen (1757) · Carthagène (navale) (1758) · Olomouc (1758) · Saint-Malo (1758) · Rheinberg (1758) · Krefeld (1758) · Domstadl (1758) · Cherbourg (1758) · Zorndorf (1758) · Saint-Cast (1758) · Tornow (1758) · Lutzelberg (1758) · Hochkirch (1758) · Bergen (1759) · Kay (1759) · Minden (1759) · Kunersdorf (1759) · Neuwarp (navale) (1759) · Hoyerswerda (1759) · Baie de Quiberon (navale) (1759) · Maxen (1759) · Meissen (1759) · Landshut (1760) · Emsdorf (1760) · Warburg (1760) · Dresde (1760) · Glatz (1760) · Legnica (1760) · Rhadern (1760) · Berlin (1760) · Kloster Kampen (1760) · Torgau (1760) · Belle-Île (1761) · Langensalza (1761) · Cassel (1761) · Grünberg (1761) · Villinghausen (1761) · Ölper (1761) · Kolberg (1761) · Wilhelmsthal (1762) · Burkersdorf (1762) · Lutzelberg (1762) · Almeida (1762) · Valencia de Alcántara (1762) · Nauheim (1762) · Vila Velha de Ródão (1762) · Cassel (1762) · Freiberg (1762)


Amérique du Nord
Guerre de la Conquête (1754-1763)

Jumonville Glen (1754) · Fort Necessity (1754) · Fort Beauséjour (1755) · 8 juin 1755 · Monongahela (1755) · Petitcoudiac (1755) · Lac George (1755) · Fort Bull (1756) · Fort Oswego (1756) · Kittanning (1756) · Fort William Henry (1757) · Louisbourg (1758) · Le Cran (1758) · Fort Carillon (1758) · Fort Frontenac (1758) · Fort Duquesne (1758) · Fort Ligonier (1758) · Québec (1759) · Fort Niagara (1759) · Beauport (1759) · Plaines d'Abraham (1759) · Sainte-Foy (1760) · Ristigouche (navale) (1760) · Mille-Îles (1760) · Signal Hill (1762)


Antilles

Cap-Français (1757) · Martinique (1759) · Guadeloupe (1759) · Dominique (1761) · Martinique (1762) · Cuba (1762)


Asie
Troisième guerre carnatique (1757-1763)

Chandernagor (1757) · Plassey (1757) · Gondelour (1758) · Negapatam (navale) (1758) · Condore (1758) · Madras (1758) · Pondichéry (navale) (1759) · Masulipatam (1759) · Chinsurah (1758) · Wandiwash (1760) · Pondichéry (1760) · Manille (1762)


Afrique de l'Ouest

Saint-Louis (1758) · Gorée (1758) · Gambie

Coordonnées 39° 25′ 00″ N 7° 14′ 00″ O / 39.416667, -7.233333 ()39° 25′ 00″ Nord 7° 14′ 00″ Ouest / 39.416667, -7.233333 ()  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Valencia de Alcántara.

Géolocalisation sur la carte : Estrémadure

(Voir situation sur carte : Estrémadure)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Valencia de Alcántara.

La bataille de Valencia de Alcántara eut lieu en août 1762 lorsqu'une force anglo-portugaise commandée par John Burgoyne surprit la ville de Valencia de Alcántara et la prit des mains de ses défenseurs espagnols pendant la guerre de Sept Ans. Elle la prit le 27 août pour se défendre contre l'invasion du Portugal par l'Espagne (en).

La force espagnole qui captura Almeida le 25 août participait à une grande offensive visant à envahir le Portugal. Dans un mouvement en tenailles, la force nord, qui avait envahi le Portugal à partir de la Galice en traversant le Douro, menaçait Porto, tandis que la force sud avait franchi la frontière à partir de Ciudad Rodrigo[1]. Comme l'Espagne envahissait le Portugal à l'appui de la France, la Grande-Bretagne envoya des renforts, quelque 8 000 hommes commandés par John Burgoyne, pour aider les Portugais.

Le 24 août, Frédéric-Guillaume de Schaumbourg-Lippe décida d'attaquer la ville espagnole de Valencia de Alcántara, base de ravitaillement importante pour l'invasion. Il envoya John Burgoyne, colonel du 16e régiment de Light Dragoons (en) avec le rang de brigadier-général à la tête d'un contigent anglo-portugais d'environ 2 800 hommes (400 dragons légers, 6 compagnies d'infanterie britanniques et 11 compagnies de grenadiers portugaises) accompagné de deux obusiers et de deux canons légers. Burgoyne passa le Tage à Abrantes. À Castelo de Vide, Burgoyne fut joint par 100 fantassins portugais, 50 cavaliers irréguliers et quelque 40 paysans armés. Le 27 août, après des marches forcées sur quelque 72 kilomètres, ils attaquèrent la ville et la capturèrent à la surprise des défenseurs espagnols, Burgoyne dirigeant sa cavalerie avec efficacité. Une fois la ville capturée, les Britanniques et les Portugais mettoyèrent les environs et firent un certain nombre de prisonniers, dont un général espagnol. En résumé, plusieurs compagnies du régiment espagnol de Séville en garnison dans la ville frontière furent effectivement annihilées. De plus, la ville fut laissée intacte et dut payer une rançon, soit un an d'impôt en maïs.

Cette petite victoire releva le moral des Portugais, et Burgoyne reçut un gros diamant et les couleurs espagnoles capturées. Cette victoire retarda aussi l'invasion et contribua ainsi à la victoire générale de cette année-là. Deux mois plus tard, Burgoyne allait défaire les Espagnols à nouveau à la bataille de Vila Velha (en)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jaques 2007, p. 37
  2. Jaques 2007, p. 1058

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges, Greenwood Press,‎ 2007.
  • (en) Mike Kirby, « The Portuguese Army - Seven Years War », Seven Years War Association Journal, vol. XII, no 3,‎ année non précisée.
  • (pt) Ernesto Augusto Pereira Sales, O Conde de Lippe em Portugal, vol. 2, coll. « Publicações da Comissão de História Militar »,‎ 1936, 238 p., p. 55-62.