Bataille de Trenton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Trenton
Bataille de Trenton, peint par H. Charles McBarron Jr (1975)
Bataille de Trenton, peint par H. Charles McBarron Jr (1975)
Informations générales
Date 26 décembre 1776
Lieu Trenton (New Jersey)
Issue Victoire américaine
Belligérants
Drapeau des États-Unis Treize colonies Drapeau du Land de Hesse Hesse
Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Commandants
George Washington Johann Rall
Forces en présence
2 400 hommes 1 400 hommes
Pertes
2 morts
4 blessés
23 morts
92 blessés
913 prisonniers
Guerre d'indépendance des États-Unis
Batailles
Campagne de Boston (1774-1776)

(Powder Alarm) · Lexington et Concord · Boston · Bunker Hill


Invasion du Canada (1775)

Fort Ticonderoga · Fort Saint-Jean · Longue-Pointe · Québec · Saint-Pierre · Les Cèdres · Trois-Rivières · Ile Valcour


Campagne de New York et du New Jersey (1776-1777)

Long Island · Kips Bay · Harlem Heights · Pell's Point · White Plains · Fort Washington · Iron Works Hill · Trenton · Assunpink Creek · Princeton · Millstone · Bound Brook · Short Hills


Campagne de Saratoga (1777)

Fort Ticonderoga · Hubbardton · Fort Anne · Fort Stanwix · Oriskany · Bennington · Forts Clinton et Montgomery · Saratoga


Campagne de Philadelphie (1777-1778)

Bound Brook · Short Hills · Staten Island · Cooch's Bridge · Brandywine · Clouds · Paoli · Germantown · Red Bank · Gloucester · White Marsh · Matson's Ford · Valley Forge · Quinton's Bridge · Crooked Billet · Barren Hill · Monmouth


Front de l'Ouest (1775-1782)

1er Fort Henry · Boonesborough · Illinois · Fort Vincennes · Fort Pitt · Fort Laurens · Chillicothe · Saint-Louis · Kentucky · Défaite de La Balme · Piqua · Coshocton · Lochry · Long Run · Gnadenhütten · Little Mountain · Expédition Crawford · Bryan Station · Blue Licks · 2e Fort Henry


Front du Nord (1777)

Wyoming Valley · Big Runaway


Front du Sud (1775-1781)

Williamsburg · Great Bridge · Moore's Creek Bridge · Rice Boats · Alligator Bridge · Beaufort · Kettle Creek · Brier Creek · Stono Ferry · Savannah · Charleston · Camden · Kings Mountain · Cowpens · Pyle · Guilford Court House · Hobkirk's Hill · Eutaw Springs · Baie d'Hudson


Campagne de Floride (1779-1781)

Fort Bute · Bâton-Rouge · Fort Charlotte · Mobile · Pensacola


Campagne de Yorktown (1781)

Cap Henry · Blandford · Greenspring Farm · Baie de Chesapeake · Yorktown


Guerre des Antilles (1775-1783)

Nassau · Barbade (en) · Dominique · Sainte-Lucie (1re) · Sainte-Lucie (2e) · Saint-Vincent (en) · La Grenade (1re) · La Grenade (2e) · Río Hondo (en) · Cayo Cocina (en) · San Fernando (en) · 12 décembre 1779 (en) · 1re Martinique · 2e Martinique · Bermudes · Fort San Juan (en) · Indes occidentales néerlandaises (en) · Saint-Eustache (en) · Fort-Royal · Tobago · Brimstone Hill · Saint-Christophe · Demerara et Essequibo (en) · Montserrat · Roatán (en) · Saintes · Canal de la Mona · Black River (en) · Nassau (2e) (en) · Hispaniola · 6 décembre 1782 · 15 février 1783 · Turques-et-Caïques · l'Alliance et la Sybil · Nassau (3e) (en)


Campagne des Indes (1778-1783)

Pondichéry · 1er Négapatam · Porto Praya · Sadras · Provédien · 2e Négapatam · Trinquemalay · 1er Gondelour · 2e Gondelour


Campagne d'Europe (1778-1783)

1er Ouessant · Flamborough Head · 1er Cap Saint-Vincent · 2e Saint-Vincent · Jersey · Dogger Bank · 2e Ouessant · Gibraltar · Cap Spartel

Coordonnées 40° 13′ 05″ N 74° 45′ 18″ O / 40.218055555556, -74.75540° 13′ 05″ Nord 74° 45′ 18″ Ouest / 40.218055555556, -74.755  

Géolocalisation sur la carte : New Jersey

(Voir situation sur carte : New Jersey)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Trenton.

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Trenton.

La bataille de Trenton se déroula le 26 décembre 1776, lors de la guerre d'indépendance des États-Unis après la célèbre traversée du Delaware par Washington. Le général George Washington conduisit l'armée continentale à travers la rivière pour surprendre et éliminer la garnison allemande mercenaire des Britanniques à Trenton (New Jersey). Cette écrasante victoire permit de ménager l'armée continentale et de la mettre en bonne posture pour la bataille de Princeton qui eut lieu la semaine suivante.

Contexte[modifier | modifier le code]

Trenton était occupé par trois régiments de 1 400 soldats hessiens, commandés par le colonel Johann Rall. L’armée de George Washington, qui comptait environ 2 400 hommes, attaqua sur deux colonnes : celle du major général Nathanael Greene venant du nord et celle du major général John Sullivan venant de l’ouest. Une troisième division devait attaquer par le sud, mais à cause du temps, elle ne parvint jamais à traverser la rivière.

On a souvent dit que les Hessois qui venaient de célébrer Noël étaient trop saouls pour être convenablement préparés à la bataille, mais cette idée est fausse. Si les Américains ont remporté la bataille de Trenton, c’est grâce à un espion nommé John Honeyman qui réussit à collecter des renseignements et à tromper les forces adverses sur l’état des troupes américaines. La traversée de la Delaware eut lieu au moment d’une tempête et surprit les Hessiens.

Bataille[modifier | modifier le code]

Le plan d'attaque américain sous le commandement de George Washington.

La traversée de la Delaware fut retardée par une tempête de neige dans la nuit du 25 au 26 décembre 1776 : finalement, les troupes américaines furent de l’autre côté le 26 décembre à 3 heures du matin et les affrontements s’engagèrent à 8 heures. La bataille ne dura qu’une heure. Les Hessois perdirent 23 hommes et 913 furent capturés ; les pertes américaines étaient quant à elles très réduites : deux officiers furent blessés, le cousin de George Washington et James Monroe, le futur Président des États-Unis. Les quatre colonels hessois furent tous tués dans la bataille.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Vers midi, les troupes américaines avaient de nouveau franchi la Delaware et étaient retournées en Pennsylvanie avec les prisonniers. Ce succès redonna confiance au Congrès continental car il montrait que les Américains étaient capables de défaire des troupes régulières. À la suite de cette bataille, de nombreux hommes s’engagèrent dans l’armée. La défaite de Staten Island semblait effacée.

Emmanuel Leutze immortalisa la traversée de la Delaware dans un célèbre tableau. Cependant, cette toile relève davantage du symbole que de la vérité historique : la rivière n’est pas gelée et dangereuse ; le drapeau que tient James Monroe ne fut créé que six mois après les événements. La traversée eut lieu avant l’aube.

Seconde bataille de Trenton[modifier | modifier le code]

Cependant, après la victoire américaine, George Washington s’attendait à une contre-offensive des armées britanniques. Il décida de prendre les devant, retraversa la Delaware le 30 décembre 1776 afin de rencontrer les ennemis de nouveau à Trenton. La bataille eut lieu le 2 janvier 1777 contre les armées du général Cornwallis. L’armée de Washington réussit à faire reculer les Britanniques ; l’affrontement devait se poursuivre à la bataille de Princeton.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Le rappeur Astronautalis a écrit la chanson Trouble Hunters comme un hymne à la Bataille de Trenton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Fischer, David Hackett. Washington's Crossing. Oxford University Press USA, 2004, 576 pages. ISBN 0-19-517034-2
  • Ketchum, Richard. The Winter Soldiers: The Battles for Trenton and Princeton. Owl Books, 1999, 448 pages. ISBN 0-8050-6098-7