Bataille de Toro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 31′ 32″ N 5° 23′ 28″ O / 41.52556, -5.39111 La bataille de Toro eut lieu à Toro (Zamora) Espagne le 1er mars 1476, entre les troupes des Rois Catholiques (Ferdinand II d'Aragon époux d'Isabelle de Castille, la sœur d'Henri IV) d'un côté et celles de Alphonse V de Portugal époux de Jeanne de Castille la Beltraneja, fille de Henri IV de Castille et nièce d'Isabelle, de l'autre. C'est un épisode de la Guerre de Succession de Castille.

Historique[modifier | modifier le code]

La crise produite par la mort de Henri IV et les questions de sa succession provoqua la formation d'une coalition qui reçut l'appui de la France en la personne de son roi, Louis XI. La coalition envahit la Castille depuis le Portugal pour faire valoir les droits de Jeanne de Castille. Indécise[1] sur le plan tactique, les Portugais restent maîtres du champ de bataille mais les Castillans se sont repliés en bon ordre et ne sont pas vaincus, la bataille de Toro est en fait une victoire stratégique d'Isabelle de Castille car Alphonse V se rend compte qu'il n'a pas suffisamment de soutiens pour faire valoir les droits de son épouse sur la Castille.

L'historien Albert-A. Bourdon : “Mais à l`issue de la bataille indécise de Toro, sa cause [d`Alphonse V de Portugal] était perdue faute d`appuis diplomatiques.”[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean François de la Croix (Français): "Le succès de la bataille [de Toro] fut incertain; Ferdinand défit l´aile droite des ennemies, commandées par Alfonse; mais le prince [Jean] de Portugal eut le même avantage sur le Castillan."- Dictionnaire historique des sièges et batailles, tome troisième, chez Vincent, Imprimeur-Libraire, Paris, 1771, p.333.
  2. Albert-A. Bourdon- Histoire du Portugal, volume 3 de Série lusitane, éditions de Chandeigne, 1994, p.47.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]