Bataille de Tornavento

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Tornavento
Informations générales
Date 22 juin 1636
Lieu
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la Savoie.svg Duché de Savoie
Flag of Cross of Burgundy.svg Monarchie espagnole
Commandants
Charles de Créquy
Victor-Amédée de Savoie
Diego Felípez de Guzmán
Forces en présence
10 500 hommes 14 000 hommes
Guerre de Trente Ans
Batailles
Pilsen (09-1618) · Sablat (06-1619) · Montagne Blanche (11-1620) · Cap Saint-Vincent (08-1621) · Mingolsheim (04-1622) · Wimpfen (05-1622) · Höchst (06-1622) · Fleurus (08-1622) · Stadtlohn (08-1623) · Dessau (04-1626) · Lutter (08-1626) · Wolgast (09-1628) · Magdebourg (05-1631) · Werben (07-1631) · Abrolhos (09-1631) · Breitenfeld (09-1631) · Rain am Lech (04-1632) · Alte Veste (09-1632) · Lützen (11-1632) · Oldendorf (07-1633) · La Mothe (06-1634) · Nördlingen (09-1634) · Les Avins (05-1635) · Louvain (06-1635) · Tornavento (06-1636) · Corbie (08-1636) · Wittstock (10-1636) · Îles de Lérins (05-1637) · Rheinfelden (02-1638) · Guetaria (08-1638) · Cabañas (08-1638) · Fontarrabie (09-1638) · Thionville (09-1639) · Downs (10-1639) · Ille-sur-Têt (09-1640) · Montjuïc (01-1641) · Marfée (06-1641) · Saint-Vincent (11-1641) · Perpignan (11-1641) · Honnecourt (05-1642) · Barcelone (06-1642) · 1er Lérida (10-1642) · Leipzig (10-1642) · Rocroi (05-1643) · Carthagène (09-1643) · Tuttlinghem (11-1643) · Fribourg (08-1644) · Jüterbog (11-1644) · Jankau (03-1645) · Alerheim (08-1645) · Orbetello (06-1646) · Mardyck (08-1646) · Dunkerque (09-1646) · 2e Lérida (11-1646) · 3e Lérida (05-1647) · Cavite (06-1647) · Zusmarshausen (05-1648) · Lens (08-1648)
Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Tornavento 22 juin 1636 est une victoire des Franco-Savoyards sur les Espagnols dans la guerre de Trente Ans.

Opposant deux armées d'environ 10 500 hommes pour les Franco-Savoyards et 14 000 pour les Espagnols, la bataille de Tornavento est très meurtrière avec 3 000 à 4 000 morts. L'armée française était commandée par Charles de Créquy, les troupes savoyardes étaient aux ordres du duc de Savoie Victor-Amédée Ier. Les Espagnols sont sous les ordres de Diego Felípez de Guzmán, marquis de Leganés. Le contingent espagnol comprend quatre bataillons espagnols, trois bataillons italiens et sept compagnies allemandes, notamment.

Liens externes[modifier | modifier le code]