Bataille de Shigino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Shigino
Bataille de Shigino. Les forces Uesugi sont en rouge, les forces Toyotomi en bleu
Bataille de Shigino. Les forces Uesugi sont en rouge, les forces Toyotomi en bleu
Informations générales
Date 26 novembre 1614
Lieu Shigino, sur la Kizu-gawa au Japon
Issue Non décidé
Belligérants
Shogunat Tokugawa Clan Toyotomi
Commandants
Uesugi Kagekatsu
Niwa Nagashige
Horio Tadatoki
Inoue Yoritsugu
Ōno Harunaga
Forces en présence
5 000 2 000
Siège d'Osaka

La bataille de Shigino, menée dans les derniers mois de 1614, est une des batailles parallèles au siège d'Osaka, campagne du shogunat Tokugawa pour détruire ou soumettre le clan Toyotomi, dernière résistance à son pouvoir.

Cinq mille soldats des Tokugawa, menés par Uesugi Kagekatsu, affrontent 2 000 hommes loyaux aux Toyotomi en un endroit appelé Shigino, de l'autre côté de la rivière Yamato (de nos jours appelée la Neyagawa) du site de la bataille d'Imafuku, antérieure de quelques semaines. Les troupes des Tokugawa reçoivent des renforts de Niwa Nagashige et Horio Tadatoki, dont les forces comprennent un certain nombre d'arquebusiers. Ils apportent l'ordre de Tokugawa Ieyasu, commandant des Tokugawa, que Uesugi Kagekatsu se retire de la bataille et se repose; Kagekatsu fait valoir qu'il s'agit d'une atteinte à son honneur car il est de tradition que les Uesugi ne se retirent jamais d'une bataille en cours.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]