Bataille de Sentinum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Sentinum
Informations générales
Date 295 av. J.-C.
Lieu Environs de Sentinum, (Italie)
Issue Victoire romaine décisive
Belligérants
République romaine Celtes
Samnites
Commandants
Publius Decius Mus
Quintus Fabius Maximus Rullianus
Gellius Egnatius
Forces en présence
40 000 50 000
Pertes
8 000 morts 25 000 gaulois et samnites morts
13 000 prisonniers
Batailles
Mont Gaurus, Saticula et Suessula (343) · Imbrinium (325) · Fourches Caudines (321) · Lautulae (315) · Lac Vadimon (310) · Bovianum (305) · Tifernum (297) · Sentinum (295) · Aquilonia (293) [les dates sont celles de Tite-Live]
Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Sentinum est une victoire militaire de Rome. La bataille s'est déroulée dans les Marches (près de l'actuelle ville de Sassoferrato) pendant la Troisième guerre samnite.

Historique[modifier | modifier le code]

En -295, les Samnites opèrent la jonction avec leurs alliés du Nord, Étrusques, Ombriens et Gaulois Sénons. Samnites et Gaulois, dirigés par Gellius Egnatius, attaquent l’armée romaine, tandis que les Étrusques et les Ombriens se jettent sur son camp.

L’armée romaine, commandée par les consuls Fabius et Publius Decius Mus, se trouve dans une situation critique. Fabius lance alors sur l’Étrurie deux corps de réserve laissés à la protection de Rome, qui ravagent le territoire de Clusium.

Étrusques et Ombriens se hâtent de défendre leurs foyers. Samnites et Gaulois restent seuls face aux Romains qui engagent la bataille. Le choc est rude. Decius Mus est tué lors de la charge victorieuse. Vingt-cinq mille Gaulois et Samnites sont tués. Treize mille sont faits prisonniers.

Les Samnites ne veulent pas capituler et réunissent 40 000 hommes à Aquilonie (« légion du lin »). Ils seront vaincus sous les coups du consul Lucius Papirius Cursor. Traquées par Quintus Fabius Maximus Rullianus et Manius Curius Dentatus, les débris des troupes samnites feront leur soumission en -290.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Dumézil, « La bataille de Sentinum. Remarques sur la fabrication de l'histoire romaine », Annales, Économies, Sociétés, Civilisations, 7, 2, 1952, pp. 145-154. (En ligne.)