Bataille de Ramla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bataille de Rama)
Aller à : navigation, rechercher

31° 55′ 29.26″ N 34° 52′ 21.75″ E / 31.9247944, 34.8727083 ()

Trois batailles ont opposé les croisés aux Fatimides d'Égypte à Ramleh ou Ramla (Palestine) en 1101, 1102 et 1105.

Première bataille de Ramla[modifier | modifier le code]

Le 7 septembre 1101, 260 chevaliers et 900 fantassins du Royaume de Jérusalem, commandés par le roi Baudouin, mettent en déroute une armée fatimide dix fois supérieure en nombre tout en perdant eux-mêmes un tiers de leurs effectifs.

Deuxième bataille de Ramla[modifier | modifier le code]

Le 17 mai 1102, une armée égyptienne de près de 20 000 hommes, commandée par Charaf, le fils du vizir Al-Afdhal, arrive en Palestine et parvient à surprendre les troupes de Baudouin Ier de Jérusalem à Rama, près du port de Jaffa. Le roi n’échappe à la capture qu’en se cachant parmi les roseaux. La plupart des 500 chevaliers sont tués ou capturés. Charaf peut reprendre Jérusalem, mais par son indécision laisse des renforts Francs arriver par mer, et doit retourner en Égypte. En 1103 et 1104, le vizir du Caire lancera de nouvelles expéditions contre les Francs qui échoueront (rivalité entre la flotte et l’armée de terre, mort du général, etc.).

Troisième bataille de Ramla[modifier | modifier le code]

Le 27 août 1105, Baudouin Ier de Jérusalem repousse une offensive fatimide appuyée par l’atabek de Damas.