Bataille de Racławice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Racławice
La bataille de Racławice, par Józef Chełmoński (en)
La bataille de Racławice, par Józef Chełmoński (en)
Informations générales
Date 4 avril 1794
Lieu Racławice
Issue Victoire polonaise
Belligérants
Drapeau de l'Empire russe Empire russe Chorągiew królewska króla Zygmunta III Wazy.svg République des Deux Nations
Commandants
Alexandre Tormassov Tadeusz Kościuszko
Forces en présence
2 900 hommes
12 canons
4 440 hommes
12 canons
Pertes
1 100 morts ou blessés 150 morts
200 blessés
Insurrection de Kościuszko
Coordonnées 50° 18′ 38″ N 20° 13′ 44″ E / 50.310555555556, 20.22888888888950° 18′ 38″ Nord 20° 13′ 44″ Est / 50.310555555556, 20.228888888889  

Géolocalisation sur la carte : Monde

(Voir situation sur carte : Monde)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Racławice.

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Racławice.

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Racławice.

La Bataille de Racławice, une des premières lors de l'Insurrection polonaise menée par Kościuszko contre la Russie impériale, s'est déroulée le 4 avril 1794 près du village de Racławice dans la Voïvodie de Petite-Pologne.

Campagne précédant la bataille[modifier | modifier le code]

Kościuszko, proclamé en mars 1794 à Cracovie chef des forces armées de l'insurrection, avait réussi à rassembler 9 bataillons avec 1 400 hommes armés de baïonnettes et 26 escadrons avec 1 040 hommes armés de sabres. En outre la voïvodie de Petite-Pologne avait fourni 11 canons et 2 000 paysans armés de faux et de piques (les faucheurs) dont le rôle dans la bataille fut déterminant.

Forces en présence[modifier | modifier le code]

Armée polonaise[modifier | modifier le code]

  • Armée régulière – 2440 soldats:
    • 2 bataillons du 2e Régiment d'infanterie de Józef Wodzicki – 400 soldats
    • 2 bataillons du 3e Régiment d'infanterie de Czapski – 400 soldats
    • 2 bataillons du 4e Régiment d'infanterie de Piotr Ożarowski – 400 soldats
    • 1 bataillon du 9e Régiment d'infanterie de Raczyński – 200 soldats
    • 10 escadrons de la 1e Brigade de cavalerie d'Antoni Madaliński – 400 soldats
    • 10 escadrons de la 2e Brigade de cavalerie de Ludwik Manget – 400 soldats
    • 4 escadrons de la 2e Brigade de cavalerie de Paweł Biernacki – 160 soldats
    • 2 escadrons du prince Wirtemberg – 80 soldats
    • 12 canons
  • Armée paysanne – 1920 faucheurs et piquiers – commandés par le general Jan Slaski

Armée russe[modifier | modifier le code]

Avant la bataille le général Fiodor Denisov disposait de

  • 6,5 bataillons d'infanterie
  • 22 escadrons de cavalerie
  • 12 sotnias cosaques
  • 19 canons

Après séparation des forces, le général Tormasov ne disposait plus que de

  • 1,5 bataillon d'infanterie
  • 1 bataillon de grenadiers du lieutenant colonel Tomatis
  • 7 escadrons de hussards
  • 6 sotnias cosaques du Major Adrian Denisov
  • 12 canons

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

La bataille de Raclawice, par Michał Stachowicz

À la tête de forces supérieures en nombre le général Tormassov attaqua de front les troupes polonaises. Selon l'habitude les soldats russes se tenaient côte à côte et en plusieurs lignes. Une pareille disposition assurait un feu nourri et continu, mais permettait difficilement de manœuvrer. Kościuszko, qui avait participé à la Guerre d'indépendance des États-Unis de 1775 à 1783, y avait appris une tactique meilleure qu'il mit en application sur le champ de bataille : les Polonais tiraient au contraire à couvert, en utilisant les avantages que pouvait leur donner le terrain (tactique des tirailleurs). À ce moment-là les faucheurs, conduits par Kościuszko lui-même, arrivèrent à contourner sans se faire voir les troupes russes et les attaquèrent par l'arrière. Cette attaque rapide comme l'éclair fut couronnée de succès car les faucheurs s'emparèrent de toutes les pièces d'artillerie et forcèrent les troupes russes à se retirer.

Les forces de Kościuszko étaient cependant trop faibles pour poursuivre celles de Tormassov, et les Russes après la défaite restèrent en Petite Pologne.

Conséquences[modifier | modifier le code]

La bataille de Racławice par Jan Matejko

La victoire de Racławice fut seulement un succès tactique, mais il stimula le moral de l'insurrection, à laquelle de nouveaux territoires se joignirent : la plupart des terres polonaises, la Lituanie, la Biélorussie occidentale et la Courlande. La victoire fut aussi le signal de l'insurrection de Varsovie qui le 17 avril obligea les troupes russes à quitter la ville. Pour célébrer cette victoire, Kościuszko conféra à certains paysans engagés volontaires et qui s'étaient spécialement distingués le titre de sous-lieutenant, et pour rendre hommage à leur héroïsme, il défila devant eux en portant leur vêtement : le caftan grossier des paysans.

Le chapeau rouge des paysans et les deux faux entrecroisées est devenu pendant la Seconde Guerre mondiale l’emblème de la 303e escadrille polonaise de chasse.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]