Bataille de Nechtansmere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Nechtansmere
Pierre gravée picte représentant la bataille
Pierre gravée picte représentant la bataille
Informations générales
Date 20 mai 685
Lieu Controversé. Le plus souvent placé à côté de Dunnichen
Issue victoire picte
Belligérants
Pictes Northumbriens
Commandants
Bridei mac Bili Ecgfrith

La bataille de Nechtansmere, aussi appelée bataille de Dunnichen eut lieu le 20 mai 685, à Nechtansmere, près de Dunnichen. Elle vit la victoire des Pictes sur les Northumbriens, affaiblissant ainsi le royaume de Northumbrie.


Contexte & combat[modifier | modifier le code]

Depuis sa création le royaume de Northumbrie avait progressivement étendu sa domination vers le nord, prenant notamment Édimbourg au Gododdin vers 600, et contrôlant de fait le Strathclyde, le Fortriú et le Dal Riada depuis cette date.

En 685, le roi Ecgfrith de Northumbrie attaqua le territoire tenu par les Pictes afin de mettre fin à leurs raids. Ceux-ci formèrent une armée pour se défendre, et les deux forces s'affrontèrent à Dunnichen. Là, les Pictes furent divisés en deux armées par Brude mac Bili. L'une d'elle alla affronter l'armée d'Ecgfrith, et battit rapidement en retraite, poursuivie par les Northumbriens, qui tombèrent alors dans le piège de Brude. En effet, le gros des forces pictes était caché sur une colline, et fondit sur les Northumbriens une fois ceux-ci en vue. Cette tactique réussit, et les Pictes tuèrent Ecgfrith et de nombreux soldats northumbriens. De nombreux autres périrent dans les marais situés aux alentours. Les survivants northumbriens furent réduits en esclavage. Le royaume de Northumbrie ne s'étendit jamais plus au-delà du Firth of Forth.

Sources[modifier | modifier le code]

Il y a peu d'informations sur la bataille elle-même. Bède le Vénérable l'a décrite au VIIIe siècle [1], et elle est mentionnée dans la Chronique anglo-saxonne[2] et dans les annales irlandaises d'Annales d'Ulster [3] et les Annales de Tigernach[4]. Une pierre gravée picte du VIIIe siècle située près de l'église d'Aberlemno représente la bataille[5]. Les Northumbriens y portent des casques tandis que les Pictes sont représentés nu-tête[6].

Emplacement[modifier | modifier le code]

Bède le Vénérable écrit que pendant la bataille les Pictes « simulant la fuite l'amenèrent à pénétrer dans les défilés de montagnes inaccessibles. Il y fut tué avec la plus grande partie de son armée » [7] Le site de la bataille était généralement identifié jusqu'à nos jours à Letham près de Dunnichen Hill, 5 km à l'est de Fofar en Strathmore.

Dans un récent article Alex Woolf remarque que la colline de Dunnichen Hill, haute de 190 m, ne correspond pas vraiment à la description de Bède. Il propose un autre site possible celui de Dunachton à 7 km au nord-est de Kingussie en Badenoch, sur les bords du loch Insh[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bède le Vénérable Histoire ecclésiastique du peuple anglais traduit par Philippe Delaveau, Gallimard 1995 (ISBN 2-07-073015-8), « Livre Quatrième, chapitre XXVI » p. 289-290
  2. Chronique anglo-saxonne: AD 685
  3. Annales d'Ulster: AU 686.1 (recte 685)
  4. Annales de Tigernach: AT 686.1 (recte 685)
  5. http://www.bbc.co.uk/history/scottishhistory/darkages/trails_darkages_picts2.shtml"
  6. (en) N. J. Higham, The Kingdom of Northumbria, Stroud, Alan Sutton Publishing Limited,‎ 1993 (ISBN 978-0-86299-730-4, LCCN 92009825)
  7. Bède le Vénérable Op. cit p. 289
  8. (en) Alex Woolf, Dun Nechtain, Fortriu and the Geography of the Picts, The Scottish Historical Review Volume LXXXV, 2 N° 220 Octobre (2006) p. 182-201

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James E. Fraser From Caledonia to Pictland Scotland to 795 Edinburgh University Press (ISBN 978-0-7486-1232-1) p. 215-216.
  • (en) Alex Woolf Dún Nechtain, Fortriú and the Geography of the Picts The Scottish Historical Review Volume LXXXV, 2 N° 220 Octobre (2006) p. 182-201.

Liens externes[modifier | modifier le code]