Bataille de Mollet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La ville de Mollet del Vallès.
La ville de Mollet del Vallès.
Informations générales
Date 21 janvier 1810
Lieu Mollet del Vallès
Issue Victoire espagnole
Belligérants
Drapeau de l'Empire français Empire français Drapeau de l'Espagne Espagne
Commandants
Guillaume Philibert Duhesme Louis Gonzales Torres de Navarre, Marquis de Campoverde
Forces en présence
2 160 3 000
Pertes
700 tués
640 prisonniers
2 canons
inconnues
Batailles
Insurrection espagnole (1808)

Dos de Mayo · Tolède · Bruc · Valdepeñas · Pont d'Alcolea · Port de Cadix · Olhão · Cabezón · Saragosse (1er) · Valence (1er) (es) · Medina del Rio Seco · Bailén · Évora (pt) · Roliça · Vimeiro

Convention de Cintra ‎

Campagne de Napoléon Ier en Espagne (1808-1809)
Durango · Valmaseda · Palo Hincado · Burgos (1re) · Rosas (ca) · Espinosa · Tudela · Bubierca · Somosierra · Saragosse (2e) · Sahagún · Molins de Rei · Gérone · Benavente · Castellón · Mansilla · Lugo · Astorga (1er) · La Corogne
Campagne du Portugal et du Nord de l'Espagne (1809)
Villafranca (1re) · Braga · Amarante · Lugo · Porto (1re) · Vigo · Grijó (en) · Porto (2de) · Puente de San Payo
Campagne de Castille et d'Andalousie (1809-1810)
Uclés · Yevenes · Ciudad Real (es) · Medellín · Alcantara · Talavera · Almonacid · Baños · Tamames · Hostalrich · Ocaña · Alba de Tormes · Cadix
Campagne d'Aragon et de Catalogne (1809-1814)
Valls (1re) · Gérone · Alcañiz · María-Belchite · Mollet · Vich · Villafranca (2e) · Lérida · Tortose · Valls (2e) · Tarragone (1er) · Sagonte · Valence · Castalla (1er) · Castalla (2e) · Tarragone (2e)
Invasion du Portugal (1810-1811)
Astorga · Ciudad Rodrigo (1er) · Barquilla (en) · La Côa · Almeida (1er) · Trant · Buçaco · Torres Vedras · Pombal (en) · Redinha · Condeixa · Casal Novo (en) · Foz de Arouce (pt) · Sabugal · Fuentes de Oñoro · Almeida (2e)
Campagne de Castille (1811-1812)
1re Badajoz (02-1811) · Campo Maior (03-1811) (en) · 2e Badajoz (04-1811) · Fuentes de Oñoro (05-1811) · Albuera (05-1811) · Usagre (05-1811) (en) · El Boden (09-1811) (en) · Arroyomolinos (10-1811) · Siège de Tarifa (12-1811) (en) · Navas de Membrillo (12-1811) · L'Orbigo (1812) · Almagro (01-1812) · 2e Ciudad Rodrigo (01-1812) · 3e Badajoz (03-1812) · Villagarcia (04-1812) · Almaraz (05-1812) (en) · Maguilla (06-1812) (en) · Arapiles (07-1812) · Garcia Hernandez (07-1812) (en) · Majadahonda (08-1812) · Retiro (08-1812) · Burgos (09-1812) · Villodrigo (10-1812) · Venta del Pozo (10-1812) (en)
Campagne de Vitoria et des Pyrénées (1813-1814)

Vitoria · Saint-Sébastien (1er) · Pyrénées · Sorauren · Buenza · Saint-Sébastien (2e) · San Marcial · Bidassoa · Pampelune · Nivelle · Nive

Traité de Valençay

Garris · Orthez · Bayonne · Toulouse

Coordonnées 41° 32′ 22″ N 2° 12′ 48″ E / 41.53944, 2.2133341° 32′ 22″ Nord 2° 12′ 48″ Est / 41.53944, 2.21333  

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Mollet.

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Mollet.

Le combat de Mollet oppose les troupes françaises du général Duhesme aux Espagnols sous les ordres du général Campoverde à Mollet del Vallès près de Barcelone, le 21 janvier 1810 .

Le maréchal Augereau ayant été nommé pour commander en Aragon, le 20 janvier, une force lui est envoyée de Barcelone pour l'accueillir. Le commandant O'Donnell, commandant les Espagnols depuis son rôle dans le siège de Gérone, ne guette qu'une telle occasion pour battre les Français.

Santa Perpètua de Mogoda[modifier | modifier le code]

Le commandant Wauthier du 112e régiment d'infanterie est surpris de nuit dans Santa Perpètua de Mogoda et après une belle défense, son régiment est entièrement défait ; ses hommes sont capturés, blessés ou tués. Galvanisé par cette victoire, Campoverde se dirige sur Mollet.

Mollet del Vallès[modifier | modifier le code]

La ruée sur le village est telle que tout est enlevé, dont les 250 cuirassiers du 3e régiment provisoire, commandés par le colonel Guéry, et trois bataillons d'infanterie. Fort peu réussissent à s'enfuir, comme le chef de bataillon Miocque. Une grande quantité de bagages est perdue.

Granollers[modifier | modifier le code]

Quelques hommes en poste à Granollers sont assiégés pendant trois jours en refusant de se rendre, et sont finalement dégagés par l'avance du maréchal Augereau qui découvre le grand carnage qui a été fait des hommes dans le village de Mollet. Augereau arrive au palais de Barcelone où il a été, trente ans plus tôt, simple garde wallonne ; prenant son commandement de gouverneur de Catalogne, il renvoie Duhesme en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]