Bataille de Molino del Rey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Molino del Rey
Bataille de Molino del Rey par Carl Nebel (1851)
Bataille de Molino del Rey par Carl Nebel (1851)
Informations générales
Date 8 septembre 1847
Lieu Mexico
Issue Victoire des États-Unis
Belligérants
US flag 28 stars.svg États-Unis Flag of Mexico (1823-1864, 1867-1968).png Mexique
Commandants
Winfield Scott
William J. Worth
Antonio de León
Francisco Pérez Arévalo
Forces en présence
2'800 hommes 12'000 hommes
Pertes
116 morts
665 blessés
18 disparus
Total : 799
787 morts
852 prisonniers
Guerre américano-mexicaine
Batailles
Opérations le long du Río Grande

Fort Texas · Palo Alto · Resaca de la Palma


La révolte de Taos
Cañada · Mora · Embudo Pass · Pueblo de Taos


Campagne de Californie
Santa Fe · San Pasqual · Rio San Gabriel · La Mesa


Campagne du Nord de Taylor
Monterrey · Buena Vista


Campagne de Scott
Veracruz · Cerro Gordo · Contreras · Churubusco · Molino del Rey · Chapultepec · Mexico


Siège de Puebla
Siège de Puebla · Bataille de Huamantla

Coordonnées 19° 25′ 07″ N 99° 11′ 27″ O / 19.418611111111, -99.19083333333319° 25′ 07″ Nord 99° 11′ 27″ Ouest / 19.418611111111, -99.190833333333  

La Bataille de Molino del Rey se déroule le 8 septembre 1847 durant la phase finale de la guerre américano-mexicaine, au Molino del Rey[1], il s'agissait alors d'un groupe de grosses bâtisses de pierres à 4km de Mexico au pied de la colline de Chapultepec. Il s'agit d'une des batailles les plus sanglantes de la guerre.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le 6 septembre 1847, alors que l'armistice et les négociations qui suivent la Bataille de Churubusco sont sur le point d'échouer. Des troupes mexicaines en grand nombre sont observées aux alentours du Molino del Rey.

Le Général Winfield Scott avait reçu des rapports indiquant que les bâtiments abritaient en fait une fonderie où les Mexicains coulaient des canons et que l'un d'entre eux, la Casa Mata, était un important dépôt de poudre à canon. Des rumeurs indiquaient qu'Antonio López de Santa Anna, chef de l'armée et du gouvernement mexicain, manquant désespérément de fournitures faisait retirer les cloches des églises et des couvents pour les fondre et les transformer en canons. Scott ordonne donc au Général Worth d'attaquer et de prendre le molino et la Casa Mata, de détruire la fonderie ainsi que toutes les munitions qu'il y pourra trouver.

Plan de bataille[modifier | modifier le code]

Scott propose d'attaquer d'abord le Molino dont la garnison est commandée par le Général León. La division de Worth est renforcée par la brigade de Cadwallader de la division Pillow, trois escadrons de dragons sous les ordres du Major Sumner, et quelques canons de siège commandés par le Capitaine Huger, chargé de l'approvisionnement et le Capitaine Drum du 4e d'artillerie.

Les forces mexicaines comptent environ 12 000 hommes, leur aile gauche s’appuie sur le Molino del Rey, leur centre forme une ligne reliant la Casa de Mata et soutenue par une batterie d'artillerie, puis enfin leur aile droite un peu plus à l'ouest.

La bataille[modifier | modifier le code]

À trois heures du matin, le 8 septembre, les colonnes d'assaut font mouvement, la brigade de Garland formant l'aile droite. La bataille commence à l'aube par un barrage d'artillerie sur le Molino del Rey. Comme les Mexicains ne répondent pas à ce tir, Worth en déduit que l'ennemi a abandonné les bâtiments. Il envoie alors le Major Wright, du 8e d'Infanterie attaquer le centre avec 500 hommes. Sur la gauche se trouve la 2e Brigade, commandée par le Colonel McIntosh, soutenue par la batterie de Duncan.

Plan de la Bataille de Molino del Rey

L'assaut du Major Wright sur le centre force l'infanterie et l'artillerie à faire retraite, ce qui permet aux Américains de prendre possession de leurs canons. Les Mexicains se rassemblent rapidement et reprennent leur position, une terrible lutte s'engage. Le Molino del Rey est assailli et bientôt pris par les hommes de Garland, alors qu'en même temps la bataille autour de Casa de Mata est féroce. Pendant un instant, les Américains hésitent, puis se reprennent, c'est alors qu'une importante colonne mexicaine est aperçue venant sur le flanc droit de leurs positions afin de tomber sur les Américains qui ont été repoussés. C'est alors que la batterie de Duncan ouvre le feu sur la colonne, un tir si destructeur que la colonne mexicaine se disperse dans une totale confusion. Les dragons de Sumner chargent alors les Mexicains qui fuient, leur déroute est totale.

Les pertes sont terribles, près d'un quart des hommes de Worth ont été tués ou blessés. Les Mexicains laissent un millier d'hommes sur le champ de bataille. Leur meilleurs chefs ont été massacrés et 800 hommes faits prisonniers. Les bâtiments ont été détruits et plus aucune des défenses de Mexico à l'extérieur de ses portes n'est entre leurs mains, à l'exception de Chapultepec.

Sources[modifier | modifier le code]

  • The Mexican War; Nevin, David; Time Life Books; NY; 1978 ISBN 0809423022.
  • The Mexican-American War 1846-48; Bauer, K. Jack; NY; Macmillan, 1974; ISBN 0025078909.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Molino del Rey: Après la conquête espagnole, un trapiche (moulin) fut construit à Chapultepec, où blé et maïs étaient transformés en farine. Ce moulin devint si important qu'il sera nommé plus tard el Molino del Rey ("le Moulin du Roi"). En 1853, le Molino del Rey fut vendu au Dr. José Pablo Martinez del Rio, qui y construisit la Casa Grande ("Grande Maison") qui plus tard sera connue sous le nom de Rancho La Hormiga. En 1865 la propriété sera vendue à l'Empereur Maximilian. Il se nomme aujourd'hui Los Pinos, de 1934 à 2000 il fut la résidence des Présidents du Mexique.