Bataille de Mirbat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

16° 59′ 33″ N 54° 41′ 31″ E / 16.992493, 54.691947

Théâtre du champ de bataille[1]

La bataille de Mirbat eut lieu le 19 juillet 1972 durant la Guerre du Dhofar à Oman, impliquant la guerrilla communiste du Yémen du sud. La Grande-Bretagne soutint le gouvernement d'Oman en envoyant des éléments du Special Air Service (SAS) à la fois pour entraîner des soldats et lutter contre le Front populaire de libération d'Oman (PFLOAG), avec l'objectif explicite de « gagner les cœurs et conquérir les esprits » de la population.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

À l'intérieur des positions du BATT[2]

À 6 h 00 le 19 juillet 1972, plus de 250 rebelles du PFLOAG attaquèrent la maison où le BATT (British Army Training Team), c'est-à-dire l'unité d'entraînement de l'Armée britannique, avait établi ses quartiers, à proximité du port de Mirbat. Seuls neuf membres du Special Air Service (SAS) s'y trouvaient alors. Après trois heures de combats rapprochés, les troupes du PFLOAG furent dispersées par l'arrivée de renforts et d'un soutien aérien.

Ce fait d'armes fait date dans l'histoire du SAS et met pratiquement fin aux actions des forces rebelles.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le bâtiment occupé par le BATT est celui situé le plus à droite sur la plage. Les combats ont eu lieu dans la zone dégagée visble au premier plan, à droite.
  2. À gauche sur la photographie on aperçoit des caisses de munitions et au-dessus des mitrailleuses lourdes Browning M2. Le PFLOAG s'est avancé depuis les hauteurs que l'on aperçoit à droite dans le haut de l'image.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]