Bataille de Megiddo (609 av. J.-C.)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo.
Bataille de Megiddo (-609)
Position de Megiddo
Position de Megiddo
Informations générales
Date -609
Lieu Près de Haïfa, Israël
Casus belli Invasions de l'Assyrie par l'empire mède et Babylone
Issue Victoire égyptienne
Belligérants
Égypte antique Royaume de Juda
Commandants
Nékao II Josias
Forces en présence
Inconnues Inconnues
Pertes
Inconnues Inconnues, sans doute lourdes

La bataille de Megiddo, en -609 est une victoire des armées égyptiennes du pharaon Nékao II sur les troupes du royaume de Juda menées par leur roi Josias.

Les troupes égyptiennes se portent au secours des Assyriens, alors envahis par les troupes babyloniennes de Nabopolassar. Ils sont bloqués sur la Via Maris de Megiddo par l'armée de Josias. Les Égyptiens remportent la bataille et Josias est tué par un archer[1].

L'armée continue vers le nord pour rejoindre l'armée assyrienne. Cependant, l'Égypte ne peut empêcher la victoire babylonienne à la bataille de Karkemish en -605.

Le pharaon retourne ensuite en Égypte après avoir subi de lourdes pertes et avoir perdu tout prestige.

Références[modifier | modifier le code]

  1. 2 Rois, 23,29 - 2 Chroniques, 35, 22-24