Bataille de Livourne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Livourne
La bataille de Livourne, 14 mars 1653 par Willem Hermansz van Diest
La bataille de Livourne, 14 mars 1653 par Willem Hermansz van Diest
Informations générales
Date 14 mars 1653
Lieu Au large de Livourne (Italie)
Issue Victoire néerlandaise
Belligérants
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Commandants
Johan van Galen Henry Appleton
Forces en présence
16 navires 14 navires
Pertes
2 navires coulés
3 navires capturés
Première Guerre anglo-néerlandaise
Batailles
Douvres · Plymouth · Elbe · Kentish Knock · Dungeness · Portland · Livourne · Gabbard · Scheveningen

La bataille de Livourne a lieu le 14 mars 1653 (le 4 mars selon le calendrier julien alors en usage en Angleterre) au large de Livourne (Italie) pendant la première Guerre anglo-néerlandaise, entre la flotte néerlandaise commandée par le Commodore Johan van Galen et les escadre anglaises du capitaine Henry Appleton et de Richard Badiley.

Contexte[modifier | modifier le code]

En 1652, le gouvernement du Commonwealth de l'Angleterre, croyant à tort que les Néerlandais ont été défaits à la bataille de Kentish Knock, envoie une escadre de vingt navires en Méditerranée, laissant la garde des eaux territoriales à Robert Blake avec 42 navires. Cette division des forces conduit à une défaite lors de la bataille de Dungeness au mois de décembre. En Méditerranée, la situation est tout aussi critique pour les 6 navires de Henry Appleton, encerclés dans le port neutre de Livourne et pour les 8 navires de Richard Badiley encerclés à Elbe, par les 16 navires du commodore Johan van Galen.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le seul espoir des Anglais est de combiner leurs forces, mais Appleton sort trop tôt et engage le combat avec les Hollandais avant que Badiley ne lui vienne en aide. Deux de ses navires sont détruits et trois sont capturés. Seul le Mary, plus rapide que les navires néerlandais, parvient à rejoindre Badiley. À son tour, ce dernier engage les Néerlandais, mais en infériorité numérique, il ne peut que battre en retraite.

Conséquences[modifier | modifier le code]

La bataille donne aux Néelandais le contrôle de la Méditerranée, mettant le commerce anglais avec l'Orient à leur merci. Mortellement blessé, Van Galen meurt le 23 mars à Livourne.

Cornelis Tromp, fils du lieutenant-amiral Maarten Tromp, participe à la bataille. Il deviendra lui-même un célèbre amiral.

Sources[modifier | modifier le code]