Bataille de Leliefontein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Leliefontein
Informations générales
Date 7 novembre 1900
Lieu Leliefontein, à proximité de Carolina, Transvaal
Issue Victoire boer
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni Empire britannique
Canadian Red Ensign 1868-1921.svg Canada
Flag of Transvaal.svg Transvaal
Flag of the Orange Free State.svg Etat libre d'Orange
Commandants
Drapeau du Royaume-Uni Horace Smith-Dorrien Flag of Transvaal.svg Hendrik Frederik Prinsloo
Pertes
limitées limitées
Seconde Guerre des Boers
Batailles
Raid Jameson (décembre 1895 - janvier 1896)

Doornkop


Front ouest (octobre 1899 - juin 1900)
KraaipanBelmontGraspanModder RiverStormbergMagersfonteinKimberleyPaardebergPoplar GroveDriefonteinSand RiverMafekingDoornkopBiddulphsbergLindleyDiamond Hill


Front est (octobre 1899 - août 1900)
Talana HillElandslaagteRietfonteinBataille de LadysmithColensoSpion KopVaal KrantzSiège de LadysmithLibération de LadysmithBergendal


Raids et guérillas (mars 1900 - mai 1902)

Sanna's PostMostertshoekJammerbergdriftRoodewalBothavilleLeliefonteinNooitgedachtVlakfonteinGroenkloofElands RiverBloedrivier PoortBakenlaagteGroenkopTweeboschRooiwal

Coordonnées 25° 58′ S 30° 03′ E / -25.96666667, 30.05 ()25° 58′ Sud 30° 03′ Est / -25.96666667, 30.05 ()  

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Leliefontein.

La bataille de Leliefontein (également connue sous le nom de bataille de Witkloof) fut un affrontement qui se tint entre les forces canadiennes et boers durant la deuxième Guerre des Boers le 7 novembre 1900, à proximité de la rivière Komati à 30 kilomètres au sud de Belfast à proximité de l'actuel barrage de Maguga.

Ce fut à l'occasion d'un retrait britannique des rives de la rivière Komati que les Canadiens du Royal Canadian Dragoons et du First Canadian Mounted Rifles eurent pour tâche de couvrir cette retraite des forces britanniques sous les ordres du Général-Major Horace Smith-Dorrien. Les Royal Canadian Dragoons sauvèrent deux canons canadiens pendant la bataille. Trois dragons, le Sergent Edward James Gibson Holland, le Lieutenant Richard Ernest William Turner et le Lieutenant Hampden Zane Churchill Cockburn, reçurent la Croix de Victoria pour leurs faits d'armes.

Bibliographie[modifier | modifier le code]