Bataille de Huaqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Huaqui
Carte d'époque de la bataille
Carte d'époque de la bataille
Informations générales
Date 20 juin 1811
Lieu Guaqui, département de La Paz (Bolivie)
Issue Victoire royaliste décisive
Belligérants
Flag of Argentina (alternative).svg Provinces-Unies du Río de la Plata Drapeau de l'Espagne Espagne
Commandants
Juan José Castelli
Antonio González de Balcarce
José Manuel de Goyeneche y Barreda
Forces en présence
5 000 soldats
13 000 auxiliaires natifs
4 700 hommes
Pertes
plus de 1 000 morts faibles
Guerres d'indépendance en Amérique du Sud
Batailles
Suipacha · Las Piedras · Huaqui · Tucumán · Cerrito · Salta · Campagne Admirable · Ayohuma · Buceo · La Puerta (1814) · Rancagua · Sipe-Sipe · Carthagène · Chacabuco · La Puerta (1818) · Maipú · Vargas · Boyacá · Valdivia · Carabobo · Yaguachi · Pichincha · Lac Maracaibo · Junín · Ayacucho
Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 16° 38′ 34″ S 68° 54′ 05″ O / -16.64283611, -68.9014694416° 38′ 34″ Sud 68° 54′ 05″ Ouest / -16.64283611, -68.90146944  

Géolocalisation sur la carte : Bolivie

(Voir situation sur carte : Bolivie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Huaqui.

La bataille de Huaqui eut lieu le 20 juin 1811, en Bolivie, près du Río Desaguadero, au cours des guerres d'indépendance en Amérique du Sud. Les troupes des Provinces-Unies du Río de la Plata y furent défaites par les royalistes espagnols commandés par le général José Manuel de Goyeneche y Barreda. L'armée argentine dut se retirer du Haut-Pérou et ses deux commandants furent démis de leurs fonctions et remplacés par le général Manuel Belgrano, qui réorganisa l'armée et la prépara à arrêter la contre-offensive espagnole dans le nord de l'Argentine.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Fernando Díaz Venteo, Las campañas militares del Virrey Abascal. Sevilla, Escuela de Estudios Hispanoamericanos, 1948.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Campagne de l'armée du nord.