Bataille de Heligoland (1917)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Heligoland.
Bataille de Heligoland (1917)
Informations générales
Date 17 novembre 1917
Lieu archipel de Heligoland
Issue Indécise
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Première Guerre mondiale
Batailles
Bataille de l'Atlantique

Blocus allié de l'Allemagne · Odensholm (08-1914) · 1re Heligoland (08-1914) · Penang (10-1914) · Coronel (11-1914) · Falklands (12-1914) · Dogger Bank (01-1915) · Gotland (07-1915) · Golfe de Riga (08-1915) · Yarmouth et Lowestoft (04-1916) · Jutland (05-1916) · Funchal (12-1916) · Combat entre le Leopard et le HMS Achilles · Pas-de-Calais (04-1917) · Combat entre le HMAS Sydney et le LZ92 · Détroit de Muhu (10-1917) · 2e Heligoland (11-1917) · Croisière de glace (02/03-1918) · Zeebruges (04-1918) · 1er Ostende (04-1918) · 2e Ostende (05-1918) · Sabordage allemand à Scapa Flow (06-1919)


Bataille de la mer Noire
12 octobre 1914 · Odessa (10-1914) · Novorossiysk · Sébastopol · Feodosia · Cap Sarytch · île Kirpen (1) · île Kirpen (2)


Front italien


Front d'Europe de l’Est


Front d'Europe de l’Ouest


Front du Moyen-Orient


Front africain

La seconde bataille de Heligoland est une bataille navale de la Première Guerre mondiale qui opposa la Royal Navy britannique à la Kaiserliche Marine, Marine impériale allemande en Mer du Nord, le 17 novembre 1917.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Le croiseur léger britannique HMS Calypso.

L'archipel de Heligoland, aux avant-postes de la côte allemande, fut l'objet d'un autre engagement mineur après la bataille du Jutland. Les dragueurs de mines allemands qui dégageaient les champs de mines anglais mouillés au large de la baie furent interceptés par les croiseurs légers Calypso et Caledon. Les dragueurs à la seule vue des fumées des croiseurs sur l'horizon se replièrent sur les deux cuirassés en faction, le Kaiser et le Kaiserin, sous les ordres du contre-amiral Ludwig von Reuter. Tout en demandant par TSF l'appui de la première escadre de croiseur de bataille (Glorious, Courageous, Tiger, Renown, HMS Repulse), commandée par l'amiral sir Trevylyan Napier, les croiseurs engagèrent brièvement les cuirassés, avant que le Calypso ne reçoive un impact de 280 mm sur son gaillard d'avant qui rasa la passerelle et tua tous les officiers présents. Le second croiseur décrocha tandis que l'escadre allemande se repliait prudemment à la vue des panaches noirs de l'escadre de Napier, à travers ses propres champs de mines, perdant au passage un torpilleur.

Liens externes[modifier | modifier le code]