Bataille de Heavenfield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Heavenfield
Informations générales
Date 634
Lieu Près de Hexham
Issue Victoire northumbrienne
Belligérants
Berniciens Gallois
Commandants
Oswald de Bernicie Cadwallon ap Cadfan
Coordonnées 55° 01′ 12″ N 2° 06′ 00″ O / 55.02, -2.155° 01′ 12″ Nord 2° 06′ 00″ Ouest / 55.02, -2.1  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Heavenfield.

La bataille de Heavenfield mit aux prises, l'armée northumbrienne d'Oswald de Bernicie aux Gallois de Cadwallon ap Cadfan, roi de Gwynedd. L'affrontement se solda par une victoire décisive d'Oswald.

Les Annales Cambriae la datent de 631, sous le nom de Bellum Cantscaul. Bède le Vénérable l'appelle bataille de Deniseburna près de Hefenfelth, et la date de 634 ou 633.

Le site de la bataille est aujourd'hui marqué par une croix de pierre. Une église a été édifiée au sommet d'une colline proche, marquant l'endroit où Oswald aurait brandi son étendard.

Contexte[modifier | modifier le code]

Cadwallon de Gwynedd s'était allié au roi de Mercie Penda pour envahir la Northumbrie. Le 12 octobre 633, cette coalition inattendue entre un roi chrétien d'origine bretonne et un roi païen d'origine saxonne sortit victorieuse de la bataille de Hatfield Chase. Le roi Edwin de Northumbrie fut tué au combat, et les royaumes de Bernicie et de Deira, qu'il avait unifiés, se séparèrent à nouveau. Eanfrith, exilé sous le règne d'Edwin, devint roi de Bernicie, tandis qu'un cousin d'Edwin, Osric, monta sur le trône de Deira.

Le règne d'Eanfrith fut bref : il fut tué alors qu'il tentait de négocier la paix avec Cadwallon. D'après Bède, Osric fut tué par Cadwallon alors qu'il tentait de l'assiéger. Le frère d'Eanfrith, Oswald, rentra alors de son exil de dix-sept ans au Dal Riada pour prendre la couronne. Cependant, la menace posée par Cadwallon restait présente, et Oswald dut rapidement lever une armée pour l'affronter.

La bataille[modifier | modifier le code]

Il semble que l'armée galloise ait progressé vers le nord en suivant Dere Street à partir d'York. Oswald, peut-être accompagné de troupes écossaises, se retrancha derrière le mur d'Hadrien, à six kilomètres au nord de Hexham. La nuit précédant la bataille, Oswald aurait eu une vision de saint Colomba, qui lui aurait prédit sa victoire. Oswald plaça son armée face à l'est, les flancs protégés par Brady's Crag au nord et par le Mur au sud. D'après Bède, Oswald dressa une croix et pria pour la victoire au côté de ses troupes.

On estime que les Gallois étaient supérieurs en nombre, mais forcés d'attaquer depuis l'est sur un front étroit, ils se firent enfermer et ne purent déborder les troupes northumbriennes. On ignore combien de temps dura la bataille, ainsi que l'ampleur des pertes, mais le front gallois finit par céder et ces derniers s'enfuirent vers le sud, pourchassés par les Northumbriens qui firent des ravages dans leurs rangs. Selon Bède, Cadwallon fut rattrapé et tué en un endroit appelé « Ruisseau de Denis » (Brook of Denis, aujourd'hui Rowley Burn). La bataille fut une victoire décisive pour Oswald, et les pertes galloises furent probablement importantes.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Après la bataille, Oswald réunifia Bernicie et Deira, devenant roi de toute la Northumbrie. Pour Bède, la bataille était essentielle en ce qu'elle rétablit le christianisme en Northumbrie : durant son court règne, Oswald œuvra en faveur de la christianisation de son pays. Il fut tué après huit ans de règne à la bataille de Maserfield, contre Penda de Mercie. Son frère Oswiu lui succéda.

Références[modifier | modifier le code]