Bataille de Gainesville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Gainesville
Informations générales
Date 17 août 1864
Lieu Gainesville, Floride
Issue Victoire confédérée
Belligérants
US flag 34 stars.svg États-Unis (Union)
Second national flag of the Confederate States of America.svg États confédérés
Commandants
Andrew Lintner Harris Jonathan J. Dickinson
Forces en présence
342 ~290 (seulement 175 réellement engagés)
Pertes
28 tués, 188 capturés, 86 manquants 3 morts, 5 blessés (2 mortellement)
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter · Bull Run (1re) · Shiloh · Campagne Péninsulaire · Bull Run (2e) · Antietam · Fredericksburg · Stones River · Chancellorsville · Gettysburg · Vicksburg · Chickamauga · Chattanooga · Wilderness · Spotsylvania · Cold Harbor · Petersburg · Five Forks · Appomatox
Coordonnées 29° 39′ 07″ N 82° 19′ 30″ O / 29.65199444, -82.3250666729° 39′ 07″ Nord 82° 19′ 30″ Ouest / 29.65199444, -82.32506667  

Géolocalisation sur la carte : Floride

(Voir situation sur carte : Floride)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Gainesville.

La bataille de Gainesville se déroula le 17 août 1864, à Gainesville, en Floride, durant la Guerre de Sécession.

Contexte[modifier | modifier le code]

Gainesville est un point stratégique en Floride : elle se situe en effet à la jonction de plusieurs voies ferrées et accueille également un dépôt, ce qui donna lieu à une petite bataille durant cette guerre. Certains considèrent même que le lieu a connu deux batailles bien que la première ne soit pour d'autres qu'une simple escarmouche. Le 14 février 1864, de petits combats eurent lieu quand environ 50 soldats de l'Union sont entrés dans la ville dans le but de capturer deux trains. La compagnie H de la deuxième cavalerie de Floride avec 130 hommes tenta de repousser cette incursion mais ils furent vaincus par les forces de l'Union qui retournèrent victorieuses à Jacksonville après avoir tenu la ville.

Bataille principale[modifier | modifier le code]

La bataille principale de Gainesville pris place le 17 août 1864 sur la place de la ville. De nombreux habitants de la ville purent ainsi regarder toute la scène à partir de leurs fenêtres.

L'armée de l'Union était composée de 342 soldats de la 75ème infanterie montée de l'Ohio. Ces soldats étaient appuyés par deux compagnies de la 4ème cavalerie du Massachusetts et trois canons du 3ème d'Artillerie de Rhode Island sous le commandement du Colonel Andrew L. Harris. Ceux-ci occupaient la ville lorsqu'ils furent pris à revers par environ 200 hommes de la seconde cavalerie de Floride commandée par le capitaine Jonathan J. Dickinson (Compagnies H et F). Ces derniers étaient aidés par des milices locales, par des éléments du cinquième bataillon de cavalerie de Floride et par deux petits canons. Au total, cela représentait une armée de 290 Confédérés (même si seulement 175 soldats participèrent aux combats).

La colonne de l'Union, fatiguée d'une longue marche durant une journée estivale chaude de Floride, fut prise par surprise et ne put se déployer correctement au début de l'attaque. Après seulement deux heures, les troupes de l'Union étaient chassées de la ville et avaient subi de nombreuses pertes. 28 soldats furent tués, 5 blessés, 86 portés disparus et 188 faits prisonniers. 260 chevaux furent également perdus, tout comme un obusier. Les Confédérés n'eurent que trois tués et cinq blessés (dont deux mourront par la suite). Seulement quarante soldats de l'Union purent s'échapper, dont le Colonel Harris. Il fit un rapport selon lequel sa colonne avait été anéantie par une importante force Confédérée comprenant entre 600 et 800 hommes et disposant de 3 canons.

Après avoir entendu cette histoire, les dernières troupes de l'Union présentes dans la région se replièrent dans les garnisons de Jacksonville et Saint Augustine. Les Confédérés conservèrent Gainesville jusque la fin de la guerre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]