Bataille de Gadebusch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Gadebusch
Gadebusch1712.jpg
Informations générales
Date 20 décembre 1712
Lieu Gadebusch, Allemagne
Issue Victoire suédoise
Belligérants
Drapeau de la Suède Suède Drapeau du Danemark Danemark
Drapeau du Duché de Saxe Duché de Saxe
Commandants
Magnus Stenbock Frédéric IV de Danemark
Jakob Heinrich von Flemming
Forces en présence
14 000 hommes 16 000 Danois
3 500 Saxons
Pertes
500 morts
1 100 blessés
3 250 morts et blessés
2 600 prisonniers
Grande guerre du Nord
Batailles
Narva 1 · Daugava · Rauge · Erastfer · Kliszów · Hummelshof · Saladen · Pułtusk · Jēkabpils · Narva 2 · Poznań · Punitz · Gemauerthof · Varsovie · Hrodna · Fraustadt · Kletsk · Kalisz · Holowczyn · Malatitze · Lesnaya · Poltava · Perevolochna · Helsingborg · Riga · Baie de Köge · Fladestrand · Gadebusch · Bender · Pälkäne · Storkyro · Hangö Oud · Fehmarn Bält · Rügen · Kristiania (Oslo) · Stralsund · Dynekilen · Osel · Stäket · Grengam
Coordonnées 53° 42′ 00″ N 11° 07′ 00″ E / 53.7, 11.11667 ()53° 42′ 00″ Nord 11° 07′ 00″ Est / 53.7, 11.11667 ()  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Gadebusch.

La bataille de Gadebusch se déroule le 20 décembre 1712 près de Gadebusch, au sud de Lübeck, en Allemagne, dans le cadre de la grande guerre du Nord et oppose une armée suédoise, commandée par le Feld-maréchal Magnus Stenbock, à une armée composée de Danois et de Saxons, commandée par le roi Frédéric IV de Danemark et le comte Jakob Heinrich von Flemming. Cette bataille est le résultat d'une tentative de diversion faite par les Suédois afin de dégager la ville de Stralsund, assiégée par les Danois, les Saxons et les Russes. Elle se termine par une victoire tactique décisive des Suédois, leur dernière grande victoire de la guerre, mais n'a que peu de conséquences sur le plan stratégique car la supériorité numérique des armées alliées reste écrasante. Les troupes de Stenbock, poursuivies par plus de 36 000 Russes, Danois et Saxons doivent en effet s'enfermer dans Tönning, où elles capitulent le 13 mai 1713.