Bataille de Funkstown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

39° 36′ 21″ N 77° 42′ 02″ O / 39.60592, -77.700462

Campagne de Gettysburg (5-14 juillet)

La seconde bataille de Funkstown est un combat de faible importance de la Guerre de Sécession. Il survient le 10 juillet 1863 dans le Maryland et fait partie de la Campagne de Gettysburg. Ce combat est communément appelé bataille de Funkstown car la première bataille de Funkstown est une escarmouche sans importance survenue au même endroit le 7 juillet 1863.

Après sa défaite à la bataille de Gettysburg, l'armée confédérée reflue vers le sud. Pour éviter la menace que représente l'armée nordiste, des troupes sudistes sont positionnées de manière à gêner ses mouvements. La division de cavalerie du major général J.E.B. Stuart s'est établie à Funkstown pour menacer le flanc gauche et l'arrière de l'armée nordiste qui chercherait à poursuivre les troupes sudistes en retraite[1].

La division de cavalerie nordiste du brigadier general John Buford arrive au contact de la position sudiste, en forme de croissant et d'un front d'à peu près 5 000 mètres. Une brigade nordiste, démontée, tiraille sans grand résultat contre les cavaliers sudistes, démontés eux aussi. Vers le milieu de l'après-midi, une brigade d'infanterie nordiste, du VIe corps, se joint au combat[2]. Elle attaque le centre du dispositif sudiste mais se trouve alors opposée à la brigade d'infanterie confédérée George T. Anderson, du corps de Longstreet[3], arrivée entre temps. Au soir, les fédéraux se replient. J.E.B. Stuart a gagné un jour de répit pour les troupes de Lee en retraite.

L'escarmouche du 7 juillet[modifier | modifier le code]

Le 6e de cavalerie U.S., du moins ce qu'il en restait, rencontre le 7e de Virginie. Ces deux régiments s'étaient opposés à Gettysburg, et les réguliers nordistes l'avaient emporté.

Cette fois, ils sont mis en déroute par une charge, sabre au clair, des sudistes.

Cette action est cependant sans conséquence sur le déroulement de cette campagne[2]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Edward G. Longacre, Lee's cavalrymen, Stackpole books, 2002, (ISBN 0-8117-0898-5), pages 231-232 (7 juillet) et 233 (10 juillet).Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Edward G. Longacre, Lincoln's cavalrymen, Stackpole books, 2000, (ISBN 0-8117-1049-1), pages 213-214.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Edward G. Longacre, The cavalry at Gettysburg, University of Nebraska Presse, 1986, (ISBN 0-8032-7941-8), page 264.Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • A. Wilson Greene, From Gettysburg to Falling Waters, in The third day at Gettysburg and beyond, Gary W. Gallagher (dir.), University of Carolina Press, 1994, (ISBN 0-8078-4753-4), pages 171-172.Document utilisé pour la rédaction de l’article

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les rapports sur ce combat peuvent être consultés dans les Officials Records, tome 27, 1e partie, pages 146, 925-926, 929, 936, 941-942, 1033 et partie 3, page 621. Les "Official Records of the War of the rebellion" sont mis en ligne par la Cornell University.

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Maryland Civil War Trails wayside marker for the Battle of Funkstown
  2. a et b Longacre, Lincoln's cavalrymen..., page 213.
  3. Longacre, Lee's cavalrymen..., page 233.