Bataille de Fort Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Fort Stevens
Officiers et soldats de la compagnie F, 3e compagnie d'artillerie lourde du Massachusetts, photographiés dans Fort Stevens.
Officiers et soldats de la compagnie F, 3e compagnie d'artillerie lourde du Massachusetts, photographiés dans Fort Stevens.
Informations générales
Date 11 et 12 juillet 1864
Lieu District de Columbia
Issue Victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg
Union
Confederate States Naval Ensign after May 26 1863.svg
États confédérés
Commandants
Alexander McDowell McCook
Horatio G. Wright
Jubal Anderson Early
Pertes
373 morts[1] 500 morts[1]
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter · Bull Run (1re) · Shiloh · Campagne Péninsulaire · Bull Run (2e) · Antietam · Fredericksburg · Stones River · Chancellorsville · Gettysburg · Vicksburg · Chickamauga · Chattanooga · Wilderness · Spotsylvania · Petersburg · Five Forks · Appomatox
Coordonnées 38° 57′ 51″ N 77° 01′ 44″ O / 38.9641, -77.0288 ()38° 57′ 51″ Nord 77° 01′ 44″ Ouest / 38.9641, -77.0288 ()  

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Fort Stevens.

Géolocalisation sur la carte : Washington, D.C.

(Voir situation sur carte : Washington, D.C.)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Fort Stevens.

La Bataille de Fort Stevens est une bataille de la Guerre de Sécession livrée les 11 et 12 juillet 1864 dans le nord-ouest de Washington, et faisant partie intégrante des campagnes de la vallée de Shenandoah en 1864 entre les forces commandées par le général de corps d'armée confédéré Jubal Anderson Early et le général de division de l'Union Alexander McDowell McCook. Malgré la crainte que suscitait le général Early au sein du gouvernement de l'Union, les renforcements entrepris par Horatio G. Wright et les nombreuses défenses du Fort Stevensand minimisèrent la menace militaire que représentait Early et ses hommes, ce dernier s'étant retiré après avoir entrepris plusieurs escarmouches durant deux journées entières sans néanmoins tenter de véritables assauts du fort. La bataille se caractérise notamment par la présence du président Abraham Lincoln, ce dernier observant la bataille.

Champ de bataille[modifier | modifier le code]

Fort Stevens est aujourd'hui entretenu par le National Park Service et placé sous l'administration du Rock Creek Park. Le fort est situé près de la 13e rue nord-ouest, entre les rues de Rittenhouse et Quackenbos NW. Le cimetière de la bataille est à proximité du fort, au 6625 Georgia Avenue NW.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Kennedy, p. 309.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Kennedy, Frances H., The Civil War Battlefield Guide, 2e édition, Houghton Mifflin Co., 1998, ISBN 0-395-74012-6.
  • (en) Leepson, Marc, Desperate Engagement: How a Little-Known Civil War Battle Saved Washington, D.C., and Changed American History, Thomas Dunne Books/St. Martin's Press, 2007, ISBN 0-312-36364-8.

Liens externes[modifier | modifier le code]