Bataille de Fisher's Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Fisher's Hill
Philip Sheridan
Informations générales
Date 21 septembre - 22 septembre 1864
Lieu Comté de Shenandoah, Virginie
Issue victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg
États-Unis
CSA FLAG 4.3.1861-21.5.1861.svg
États confédérés
Commandants
Philip Sheridan Jubal A. Early
Forces en présence
29 444 hommes 9 500 hommes
Pertes
528 1 234
Guerre de Sécession
Coordonnées 38° 51′ 36″ N 78° 34′ 12″ O / 38.86, -78.57 ()38° 51′ 36″ Nord 78° 34′ 12″ Ouest / 38.86, -78.57 ()  

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Fisher's Hill.

La bataille de Fisher's Hill (Battle of Fisher's Hill en anglais) qui se déroula lors de la campagne de la vallée de Shenandoah de 1864, pendant la Guerre de Sécession se solda par une victoire de l'Union.

Bataille[modifier | modifier le code]

À la Bataille de Fisher's Hill, Philip Sheridan et près de 30 000 hommes font face aux 10 000 confédérés de Jubal Anderson Early. Early, après sa défaite lors de la Troisième bataille de Winchester, s'installe sur une position forte. Son flanc droit repose sur la branche nord de la rivière Shenandoah, et le flanc gauche de son infanterie campe sur la colline de Fisher's Hill. La cavalerie confédérée est censée tenir le terrain à partir de là jusqu'à Little North Mountain. George Crook conseille à Sheridan d'attaquer cette position par le flanc. L'objectif étant de se déplacer le long des pentes boisées de la hauteur pour faire face à la cavalerie confédérée.

L'attaque de Crook commence à 4 heures de l'après-midi, le 22 septembre 1864. L'attaque de l'infanterie fait reculer les Confédérés. Stephen Ramseur Dodson tente de refuser le flanc gauche de sa division. Crook et James B. Ricketts de la division d'Horatio Wright (VIe Corps) se heurtent à la ligne de Ramseur, et s'y enfoncent. Les autres divisions de Wright et le XIXe Corps brisent la ligne de front Sud. Les confédérés doivent battre en retraite sur Waynesboro (Virginie). Alfred Torbert étant absent de la bataille avec la plus grande partie de la cavalerie de l'armée de Sheridan, les fédéraux ne peuvent profiter pleinement de leur avantage en pourchassant les confédérés pendant leur retraite.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jack H Lepa, The Shenandoah Valley Campaign of 1864, Jefferson, N.C. : McFarland & Co., 2003. (OCLC 52559046)

Notes et références[modifier | modifier le code]


Articles connexes[modifier | modifier le code]