Bataille de Dublin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Dublin
Le bâtiment des Four Courts en feu, le 30 juin 1922.
Le bâtiment des Four Courts en feu, le 30 juin 1922.
Informations générales
Date 28 juin - 5 juillet 1922
Lieu Centre de Dublin
Issue Victoire décisive de l'État libre d'Irlande
Belligérants
Irish Republican Army Armée nationale irlandaise
Commandants
Rory O'Connor
Ernie O'Malley
Oscar Traynor
Michael Collins
Paddy Daly
Tom Ennis
Forces en présence
200 combattants aux Four Courts, ~500 en plus dans la ville, renforts venus de Tipperary mais arrivés trop tard pour prendre part aux combats 4 000 soldats
Pertes
49 morts, 158 blessés, plus de 400 prisonniers 16 morts, 122 blessés
Guerre civile irlandaise
Coordonnées 53° 20′ 34″ N 6° 15′ 58″ O / 53.342778, -6.26611153° 20′ 34″ Nord 6° 15′ 58″ Ouest / 53.342778, -6.266111  

La bataille de Dublin, une semaine de combats de rue à Dublin du 28 juin au 5 juillet 1922, a marqué le début de la Guerre civile irlandaise. Les combats ont commencé par l'attaque du bâtiment de Four Courts occupé par une section de la ligne dure de l'Armée républicaine irlandaise par les forces de l'armée nationale irlandaise au service du Gouvernement provisoire de l'État libre d'Irlande et se termina par la défaite des républicains et la sécurisation de la capitale pour le gouvernement provisoire.

Le 14 avril 1922, environ 200 militants de l'IRA dirigés par Rory O'Connor ont occupé les quatre tribunaux de Dublin, suscitant un climat tendu. Ils voulaient déclencher une nouvelle confrontation armée avec les Britanniques, dans l'espoir de faire échouer le traité anglo-irlandais, unir les deux factions de l'IRA contre leur ancien ennemi commun et ainsi relancer la lutte pour créer une République d'Irlande, au moment où l'armée britannique avait encore des milliers de soldats concentrés à Dublin, en attendant leur évacuation. Toutefois, pour ceux qui étaient déterminés à faire de l'État libre un État fiable, autonome et irlandais, ce fut un acte de rébellion.