Bataille de Douvres (1652)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Douvres.
Bataille de Douvres
Informations générales
Date 29 mai 1652
Lieu Au large de Douvres
Royaume d'Angleterre
Issue Victoire anglaise
Belligérants
Provinces-Unies Provinces-Unies Drapeau de l'Angleterre Royaume d’Angleterre
Commandants
Maarten Tromp Robert Blake
Forces en présence
47 navires 25 navires
Pertes
2 navires capturés aucune
Première Guerre anglo-néerlandaise
Batailles
Douvres — Plymouth — Elbe — Kentish Knock — Dungeness — Portland — Livourne — Gabbard — Scheveningen
Coordonnées 51° 16′ 26″ N 1° 30′ 29″ E / 51.274, 1.508 ()51° 16′ 26″ Nord 1° 30′ 29″ Est / 51.274, 1.508 ()  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Douvres (1652).

La bataille de Douvres ou bataille de Goodwin Sands (Tirant ce nom du banc de Goodwin) a lieu le 29 mai 1652 (le 19 mai selon le calendrier julien en vigueur alors en Angleterre) entre les flottes du Commonwealth de l'Angleterre et des Provinces-Unies, en prélude à la déclaration de la première Guerre anglo-néerlandaise

Contexte[modifier | modifier le code]

En octobre 1651, le Parlement d'Angleterre adopte le premier Acte de Navigation, visant à entraver le transport maritime néerlandais. La tension s'accroit au début de 1652 quand George Ayscue capture 27 navires qui en violation d'un embargo commercent avec la colonie de la Barbade. Les deux parties se préparent à la guerre.

Le 29 mai 1652, un convoi de navire marchands néerlandais escorté de 40 navire de guerre sous les ordres du lieutenant-amiral Maarten Tromp rencontre, près du pas de Calais, une flotte de 25 navires commandée par le général de la mer Robert Blake. Une ordonnance de Cromwell exige que les flottes étrangères présentes dans la mer du Nord ou de la Manche baissent leur pavillon en signe de salue, mais Tromp tarde à se conformer à cette règle.

L'affrontement[modifier | modifier le code]

Blake fait tirer trois coups de semonce. Le troisième blesse quelques marins au bord du Brederode, navire amiral de Tromp, qui réplique par un tir d'avertissement. Très en colère Blake réplique à son tour. S'ensuit une bataille de cinq heures qui endommage les deux flottes.

La flotte néerlandaise se retire à la tombée de la nuit, formant une ligne de défense pour protéger le convoi. Les Anglais capturent deux navires néerlandais : le Sint Laurens et le Sint Maria, qui réduit à l'état d'épave est abandonné mais finira tout de même par regagner les Pays-Bas.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Tromp présente ses excuses à Blake et demande un dédommagement que Blake refuse. Le Commonwealth de l'Angleterre déclare la guerre le 10 juillet 1652.

Sources[modifier | modifier le code]