Bataille de Colenso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Colenso
Champ de bataille de Colenso; un Long Tom boer1 Commando du Général Louis Botha2 Commando de Boksburg3 Village de Colenso4 Commando  de Krugersdorp5 Commando de Wakkerstrom6 Commando d'Ermelo7 Police du Swaziland8 Commando d'Ermelo Commando9 Camp britannique, commandement10 Rivière Tugela
Champ de bataille de Colenso; un Long Tom boer
1 Commando du Général Louis Botha
2 Commando de Boksburg
3 Village de Colenso
4 Commando de Krugersdorp
5 Commando de Wakkerstrom
6 Commando d'Ermelo
7 Police du Swaziland
8 Commando d'Ermelo Commando
9 Camp britannique, commandement
10 Rivière Tugela
Informations générales
Date 15 décembre 1899
Lieu KwaZulu-Natal, Afrique du Sud
Issue Victoire des Boers
Belligérants
Royaume-Uni Boers
Commandants
général Redvers Henry Buller général Louis Botha
Forces en présence
21000 hommes 4500 hommes
Pertes
143 tués, 755 blessés, 240 disparus 50 morts
2e guerre des Boers
Batailles
Raid Jameson (décembre 1895 - janvier 1896)

Doornkop


Front ouest (octobre 1899 - juin 1900)
KraaipanBelmontGraspanModder RiverStormbergMagersfonteinKimberleyPaardebergPoplar GroveDriefonteinSand RiverMafekingDoornkopBiddulphsbergLindleyDiamond Hill


Front est (octobre 1899 - août 1900)
Talana HillElandslaagteRietfonteinBataille de LadysmithColensoSpion KopVaal KrantzSiège de LadysmithLibération de LadysmithBergendal


Raids et guérillas (mars 1900 - mai 1902)

Sanna's PostMostertshoekJammerbergdriftRoodewalBothavilleLeliefonteinNooitgedachtVlakfonteinGroenkloofElands RiverBloedrivier PoortBakenlaagteGroenkopTweeboschRooiwal

Coordonnées 28° 44′ 03″ S 29° 49′ 21″ E / -28.73416667, 29.8225 ()28° 44′ 03″ Sud 29° 49′ 21″ Est / -28.73416667, 29.8225 ()  

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

(Voir situation sur carte : Afrique du Sud)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Colenso.

La bataille de Colenso est livrée le 15 décembre 1899, pendant la seconde guerre des Boers (1899-1902).

Les Boers commandés par Louis Botha, y infligent une sévère défaite aux troupes britanniques du général Redvers Henry Buller, qui tentaient de franchir la rivière Tugela.

Peu avant le début de la guerre, le général Redvers Buller est envoyé en Afrique du Sud et nommé commandant en chef de toutes les forces britanniques présentes dans ce pays. À son arrivée, il découvre que les garnisons britanniques dispersées sur l'ensemble du front, sont assiégées et quasiment isolées les unes des autres. Ayant confié des forces aux généraux Methuen et Gatacre avec mission de dégager les fronts de l'ouest et du centre, il prend la tête du détachement principal avec lequel il se propose de rompre l'encerclement de Ladysmith, au Natal.

Le plan britannique[modifier | modifier le code]

En raison d'un manque crucial de chariots et d'animaux de traits, Buller est dans l'incapacité, compte tenu de la topographie des lieux, d'effectuer des mouvements débordants et se trouve dans l'obligation d'attaquer l'ennemi de manière frontale, près de la voie ferrée.

Buller donne l'ordre à la 5e brigade d'infanterie, une unité irlandaise commandée par le major-général Fitzroy Hart de franchir un gué situé à trois km en amont du village de Colenso, tandis que la deuxième brigade (major-général Henry J. T. Hildyard) est chargée d'occuper le village lui-même où se trouvent un autre gué et deux ponts (dont l'un est cependant détruit). Sur la droite, une brigade de cavalerie légère coloniale et d'infanterie montée, sous les ordres de Lord Dundonald doit s'emparer de Hlangwane Hill. Deux autres brigades d'infanterie sont tenues en réserve. La progression des Britanniques doit être appuyée par cinq batteries d'artillerie de campagne et deux canons de marine à longue portée.

La bataille[modifier | modifier le code]

La tentative de traversée de la Tugela par les troupes de Buller

À l'aube du 15 décembre, Hart impose à ses hommes une demi-heure d'ordre serré avant de les mener en colonnes vers le gué. Le guide local recruté pour mener la troupe ne parle pas un mot d'anglais et conduit les Britanniques vers un mauvais gué, à la sortie d'un méandre de la rivière. Botha avait ordonné à ses hommes de ne tirer que lorsque les Britanniques auraient franchi la Tugela mais la brigade de Hart très exposée est une cible de choix qui ne peut être manquée. Les Boers ouvrent le feu et blessent ou tuent cinq cents Britanniques avant qu'ils ne soient dégagés. La colonne étant mal engagée, Buller ordonne à Hart de décrocher.

Au centre Hildyard prend possession de Colenso et du pont routier et sur l'aile droite Dundonald est au contact avec les troupes boers sur Hlangwane. Mais le commandement britannique n'est pas à la hauteur. Buller ordonne un repli général laissant 10 des 12 canons engagés entre les mains de l'ennemi.

Après les deux défaites de Stromberg et de Magersfontein, celle de Colenso conclut une semaine noire pour l'Empire britannique. Buller qui porte l'échec de la bataille est relevé de son commandement. Il est remplacé par lord Frederick Roberts dont l'un des fils est tombé à Colenso en essayant de sauver les canons [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Philippe Liardet, Champs de Bataille thématique: la grande guerre des Boers, mai 2013, p.57-61