Bataille de Cockpit Point

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Cockpit Point
Informations générales
Date 3 janvier 1862
Lieu Comté de Prince William, Virginie
Issue Victoire de l'Union
Belligérants
US flag 34 stars.svg
États-Unis
CSA FLAG 4.3.1861-21.5.1861.svg
États confédérés
Commandants
Robert H. Wyma Samuel Gibbs French
Forces en présence
2 canonnières Garnison de batterie
Pertes
Aucune Aucune
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter - 1ère Bull Run - Shiloh - Sept Jours - 2nd Bull Run - Antietam - Fredericksburg - Stones River - Chancellorsville - Gettysburg - Vicksburg - Chickamauga - Chattanooga - Wilderness - Spotsylvania
Coordonnées 38° 35′ 29″ N 77° 43′ 54″ O / 38.59125, -77.7315277838° 35′ 29″ Nord 77° 43′ 54″ Ouest / 38.59125, -77.73152778  

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Cockpit Point.

La bataille de Cockpit Point se déroule le 3 janvier 1862, dans le Comté de Prince William, durant la Guerre de Sécession. Elle consiste en bombardements de batteries terrestres sudistes par USS Anacostia et USS Yankee. Ce dernier sera légèrement endommagé par les tirs sudistes. Aucune perte humaine n'est à déplorer dans les deux camps.

Les batteries seront cependant abandonnées dans les semaines qui suivent par les sudistes, mais plus en raison de leurs besoins stratégiques propres que du fait des nordistes.

USS Yankee est un remorqueur à roues à aubes latérales, militarisé avec 2 canons de 32 livres. USS Anacostia est un vapeur à hélice, militarisé lui aussi avec deux canons Dalhgren de 9 pouces à âme lisse.

Les quatre batteries sudistes alignent 6 canons, dont un lourd. Leur objectif était d'interdire le trafic fluvial sur le Potomac aux navires fédéraux allant ou venant de Washington.