Bataille de Cnide

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Cnide
Informations générales
Date 394 av. J.-C.
Lieu au large de Cnide (en Turquie actuelle)
Issue Victoire perso-athénienne
Belligérants
Athènes
Achéménides
Sparte
Commandants
Conon
Pharnabaze
Pisandre
Forces en présence
90 trirèmes 85 trirèmes
Pertes
minime 35 trirèmes coulés
50 trirèmes capturés
Guerre de Corinthe
Batailles
Haliarte · Némée · Cnide · Coronée · Lechaion
Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Cnide (394 av. J.-C.) opposa les flottes perse et spartiate au large de la cité lacédémonienne de Cnide (ou Knidos).

Pharnabase, satrape perse dispose d'une escadre de trirères phéniciennes et d'une escadre de trirères athéniennes sous les ordres de l'amiral athénien Conon. En face, l'amiral de Sparte Lysandre dispose d'une flotte spartiate renforcée par des contingents alliés levés dans les îles égéennes.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Pisandre dispose de 85 trirèmes. Si l'effectif de la flotte de Pharnabase est inconnu, la seule escadre athénienne est notoirement supérieure en nombre. Placés par Pisandre sur son aile droite, les contingents égéens désertent, découragés par les effectifs adverses. De nombreux vaisseaux spartiates sont alors poussés à la côte par leurs équipages, qui fuient par voie de terre. Pisandre meurt en défendant son navire échoué. Les Spartiates perdent toute leur flotte, dont 50 trirèmes capturées par les Perses.

Résultat[modifier | modifier le code]

Le roi de Sparte Agésilas II apprend l'issue du combat juste avant la bataille de Coronée. La victoire de l'amiral athénien Conon sur son adversaire inexpérimenté mit fin aux idées de suprématie maritime spartiates. La puissance navale d'Athènes est restaurée en mer Égée, mais c'est la Perse qui détermine désormais l'équilibre des forces entre Athènes et Sparte.