Bataille de Chalcis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Chalcis
Informations générales
Date 429 av. J.-C.
Lieu Chalcis
Issue Défaite athénienne
Belligérants
Chalcis
Spartolus
Olynthe
Athènes
Commandants
 ? Xénophon
Forces en présence
4000 hoplites 5000 hoplites
Pertes
 ? Supérieures à 430 hommes
Guerre du Péloponnèse
Batailles
Sybota — Potidée — Chalcis — Patras — Naupacte — Mytilène — Tanagra — Étolie — Olpae — Idomene — Pylos — Sphactérie — Délion — Amphipolis — Mantinée — Hysiai — Mélos — Expédition de Sicile — Symi — Érétrie — Cynosséma — Abydos — Cyzique — Notion — Arginuses — Aigos Potamos
Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Chalcis opposa Athènes aux Chalcidiens et leurs alliés, au début de la guerre du Péloponnèse, à l'été 429 av. J.-C. .

Les Athéniens, commandés par Xénophon[1], marchèrent en Thrace afin d'attaquer les cités de Chalcidique. Ils détruisirent les cultures aux alentours de Spartolos et commencèrent à négocier avec les factions pro-athéniennes de Chalcidique. Les factions anti-athéniennes demandèrent de l'aide à Olynthe. Une armée de Spartolos et Olynthe livra bataille aux Athéniens ; les hoplites Athéniens sont battus par l’infanterie légère de Spartolos assisté par la cavalerie Chalcidienne. Des renforts arrivés d'Olynthe lancèrent une seconde attaque contre les Athéniens qui, pris de panique, furent défaits. Tous leurs généraux ainsi que 430 soldats furent tués.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce commandant ne doit pas être confondu avec Xénophon, l'auteur de l'Anabase.

Source[modifier | modifier le code]