Bataille de Chadadé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Chadadé
Informations générales
Date 12 - 14 février 2013
Lieu Chadadé, Syrie
Issue Victoire des rebelles
Belligérants
Flag of Jabhat al-Nusra.jpg Front al-Nosra Drapeau de la Syrie République arabe syrienne
Forces en présence
2 000 combattants 250 soldats du 110e régiment d'infanterie
Pertes
40 tués[1] 100 tués
Guerre civile syrienne
Batailles
Deraa · Homs · Banias · Telkalakh · Rastane · Talbiseh · Jisr al-Choghour · Djébel el-Zawiya · 1er Hama · Lattaquié · 2e Rastane · 1er Rif Dimachq (1er Zabadani · Douma) · 3e Rastane · 1er Qousseir · Azaz · Taftanaz · 2e Zabadani · Idleb · 4e Rastane · Tremseh · 1er Damas · Alep · Al-Tel · Hendrat · 2e Rif Dimachq · Khirbet al-Joz · 2e Taftanaz · 3e Rif Dimachq · 2e Hama · Ras Al-Aïn · 2e Damas · Chadadé · 2e Qousseir · 1re Racca · 1re Maaloula · Tall Hamis · 2e Racca · Jarablus · Al-Manajir · Otaybah · Yabroud · Markada · Rankous · Boukamal · Tall al-Jabiyah · Deir ez-Zor · 1re Kobane · Ras al-Maara · Al-Chaer · Division-17 · Tabqa · 2e Kobane


Massacres
au cours de la guerre civile syrienne

1er et 2e Djébel el-Zawiya · Idlieb · Homs · Houla · Tremseh · Alep · Al-Koubeir · Darayya · 1er Khan-Al-Asal · al-Bayda et Baniyas · Hatla · 2e Khan-Al-Asal · Ghouta (Damas) · Adra · Racca · Jarablus · Maan


- Victimes non-combattantes : 2313 civils exécutés -


Débordements du conflit

Incidents frontaliers Syrie-Turquie · Incidents frontaliers Syrie-Israël · Conflit au Liban · Embuscade d'Akachat · Opération al-Shabah



Patrimoine syrien
en péril ou détruit (liste détaillée)
Coordonnées 36° 03′ 22″ N 40° 43′ 49″ E / 36.056111111111, 40.73027777777836° 03′ 22″ Nord 40° 43′ 49″ Est / 36.056111111111, 40.730277777778  

Géolocalisation sur la carte : Syrie

(Voir situation sur carte : Syrie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Chadadé.

La bataille de Chadadé est une bataille pour le contrôle de la ville de Chahadé dans l'est de la Syrie pendant la guerre civile syrienne. Elle oppose les insurgés djihadistes du front al-Nosra aux forces armées syriennes du 12 au 14 février 2013.

Déroulement[modifier | modifier le code]

Le 12 février, deux kamikazes djihadistes se font exploser près de cibles militaires, résultant en la mort de 14 soldats gouvernementaux. Un combattant djihadiste également tué dans les échanges de tirs avec l'armée syrienne dans la journée. Le 13 février, de violents combats opposent les djihadistes aux forces gouvernementales. Les insurgés parviennent à prendre le contrôle dans les 48 heures de la majeure partie de la ville. Des dizaines d'employés de la compagnie pétrolière nationale syrienne sont tués dans les quartiers résidentiels de la ville par les islamistes[2]. Les troupes syriennes auraient cependant reçu des renforts depuis Hassaké, située plus au nord[3].

Le 14 février, les djihadistes affirment avoir sécuriser la ville. Des combats continuent dans les faubourgs de Chadadé. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), 40 djihadistes (dont 5 non-syriens, koweïtiens ou irakiens) et 100 soldats de l'armée régulière sont tués. Dans la nuit du 15 février, les forces gouvernementales parviennent à éliminer un commandant du front al-Nosra, perdant 7 soldats dans l'opération[4]. Le 17 février, une vidéo est envoyée à l'OSDH témoignant de l'exécution de 5 personnes à Chadadé par les djihadistes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Rebels Seize Syria Town on Iraq Border, Shoot Down Two Warplanes in Idlib, Naharnet Newsdesk, 14 février 2013
  2. (fr) Les rebelles syriens continuent de marquer des points sur le terrain, L'Orient Le Jour, 15 février 2013
  3. (en) Jihadists seize Syria town on Iraq border, AFP, 14 février 2013
  4. (en) Assad troops battle rebels near airports, Golan, Agence France Presse, 16 février 2013