Bataille de Castel di Sangro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Castel di Sangro
Informations générales
Date 28 avril 1815
Lieu Castel di Sangro
Issue Victoire autrichienne
Belligérants
Flag of the Kingdom of Naples (1811).svg Royaume de Naples Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Commandants
Pignatelli Cerchiara Frédéric Bianchi
Forces en présence
1 900 fantassins 1 000 fantassins
1 000 cavaliers
Pertes
400 morts ou blessés
206 prisonniers
15 morts ou blessés
Guerre napolitaine
Batailles
Guerre de Vendée et Chouannerie de 1815

Les Échaubrognes — L'Aiguillon — Aizenay — Sainte-Anne-d'Auray — Cossé — Saint-Gilles-sur-Vie — Redon — Les Mathes — Muzillac — Rocheservière — Thouars — Auray — Châteauneuf-du-Faou — Guérande — Fort-la-Latte


Campagne de Belgique de 1815
Ligny — Quatre-Bras — Wavre — Waterloo — La Souffel — Rocquencourt


Guerre napolitaine
Panaro — Ferrare — Occhiobello — Carpi — Casaglia — Ronco — Cesenatico — Pesaro — Scapezzano — Tolentino — Ancône — Castel di Sangro — San Germano — Gaète

Le bataille de Castel di Sangro se déroula pendant la guerre napolitaine.

La bataille[modifier | modifier le code]

Après la victoire autrichienne à Tolentino, la 4e division de l'armée napolitaine, commandée par le général Pignatelli Cerchiara s'était détaché de l'armée principale sur ordre du roi Joachim Murat, et battaient en retraite vers le sud. Le général autrichien Frédéric Bianchi, donna l'ordre à son avant-garde, composée de hussards hongrois et de Jagers Tyroliens, de se lancer à leur poursuite. Les Autrichiens rattrapent finalement les Napolitains le 13 mai dans la ville de Castel di Sangro. À la vue des hussards, les Napolitains se mirent en formation carrée. Toutefois, la 4e division, très affaiblie pendant la campagne, avait été réduite à moins de 2 000 hommes. Les hussards brisèrent les Napolitains et les mirent en déroute.

Sources[modifier | modifier le code]