Bataille de Caspe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Caspe
Vue de Caspe depuis la mer d'Aragon.
Vue de Caspe depuis la mer d'Aragon.
Informations générales
Date 16-17 mars 1938
Lieu Caspe
Issue Victoire nationaliste
Belligérants
Flag of Spain (1931 - 1939).svg Républicains Flag of Spain (1938 - 1945).svg Nationalistes
Commandants
inconnus Fernando Barron
Agustín Muñoz Grandes
Bautista Sánchez
Forces en présence
XVe brigade internationale 3 divisions
Guerre d'Espagne

La bataille de Caspe se déroule du 16 au 17 mars 1938 pendant l'offensive d'Aragon lors de la guerre d'Espagne.

Contexte[modifier | modifier le code]

Après la bataille de Teruel, l'armée républicaine en Aragon est exsangue et mal équipée. En mars 1938, une force nationaliste comptant 150 000 hommes et plus de 900 avions lance une offensive en Aragon, perçant le front républicain. La plupart des unités républicaines battent en retraite, mais d'autres poursuivent le combat.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le 9 mars 1938, les nationalistes avancent de 36 kilomètres. Le lendemain, ils occupent Belchite, tenue par la XVe brigade internationale, et progressent en direction de Caspe[1],[2]. Le commandant en chef de l'armée républicaine, Vicente Rojo Lluch, donne l'ordre d'établir une ligne de défense dans le centre-ville[1].

Le 16 mars, trois divisions nationalistes, dirigées par Fernando Barron, Agustín Muñoz Grandes et Bautista Sánchez, encerclent la ville, tenue par la XVe brigade internationale. Le lendemain, Caspe tombe malgré la résistance héroïque des brigadiers[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thomas 2001, p. 777.
  2. Beevor 2008, p. 580.
  3. Thomas 2001, p. 778.

Bibliographie[modifier | modifier le code]