Bataille de Campaldino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

43° 44′ 15.4″ N 11° 45′ 09.43″ E / 43.737611, 11.7526194

La bataille de Campaldino du 11 juin 1289 est un combat entre les Guelfes (victorieux) du côté florentin et les Gibelins du côté arétin dans la plaine entre Poppi et Pratovecchio en Toscane.

Elle a opposé Guglielmino Ubertini commandant les forces gibelines, de 800 cavaliers et 10 000 fantassins, à Guillaume de Durfort et Amalric de Narbonne[1] pour les forces guelfes composées, elles, de 1 900 cavaliers et de 10 000 fantassins. Les vaincus eurent 1 700 morts contre seulement 300 pour les vainqueurs.

Dante Alighieri, qui participa avec les feditori di Vieri dei Cerchi du côté guelfe, en parle dans la Divine Comédie.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Amalric sera plus tard vicomte de Narbonne de 1298 à 1328 : Jean Régné, Amauri II, vicomte de Narbonne (1260?-1328) : sa jeunesse et ses expéditions, son gouvernement, son administration, Narbonne, Imprimerie F. Caillard, 1910.