Bataille de Beth Zur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Beth Zur
Informations générales
Date 164 av. J.-C.
Lieu Hébron, Judée
Issue
Belligérants
Séleucides Juifs
Commandants
Lysias Judas Maccabée
Forces en présence
20 000 fantassins
4 000 cavaliers
10 000 hommes
Pertes
5 000 hommes négligeables

La bataille de Beth Zur s'est déroulée en 164 avant J.C. dans la région de Hébron, dans l'actuelle Cisjordanie et est due à la révolte des Juifs contre l'autorité séleucide pour leur liberté de culte.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

L'armée de Lysias marche vers Hébron en suivant la plaine côtière pour éviter les monts de Judée dont le terrain se prête mal à la manœuvre de son infanterie lourde. Judas Maccabée de son côté suit avec son armée une route parallèle depuis le sud.

Judas cherche un terrain favorable pour son armée pour attaquer les Séleucides en ordre de marche et où leur supériorité numérique ne jouerait pas. Il choisit la zone ravinée de Beth Zur. Judas divise son armée en quatre groupes, l'un de 3 000 hommes, deux autres de 1 000 hommes et le dernier de 5 000 hommes qu'il place en réserve. Les Séleucides marchent vers le nord en passant par un étroit défilé.

Au moment où les éléments de tête séleucides sortent du défilé, l'unité de 3 000 hommes de Judas sort de sa cachette où elle était en embuscade et attaque le flanc gauche de la colonne. L'attaque sema le désordre dans la tête de colonne séleucide. L'unité juive continua son attaque en rejetant la tête de colonne séleucide sur le deuxième échelon de la colonne. Les deuxième et troisième groupes juifs attaquèrent sur le flanc droit des Séleucides. Les troupes de Lysias enserrées dans l'étroit défilé où elles se trouvaient furent prises de panique et commencèrent à s'enfuir. Les fuyards regagnèrent leur camp où se trouvaient encore 8 000 soldats. Le camp devait être attaqué par la réserve juive de 5 000 hommes, mais les troupes du camp se débandèrent avant même que l'attaque n'ait lieu.

Lysias se replia avec les troupes qui lui restaient vers Antioche. Judas ne suivit pas l'armée vaincue car il ne voulait pas être entrainé en territoire hostile. Les pertes juives sont négligeables, mais Lysias perd environ 5 000 hommes.