Bataille de Ballynahinch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Ballynahinch
Bataille de Ballynahinch
Bataille de Ballynahinch
Informations générales
Date 12 - 13 juin 1798
Lieu Ballynainch, County Down
Issue Victoire britannique
Belligérants
Flag of Leinster.svg Les Irlandais Unis Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Commandants
Henry Munro George Nugent
Forces en présence
4 000 hommes 2 000 hommes
Pertes
400 morts 30 morts
Rébellion irlandaise
Batailles
Ballymore-Eustace · Naas · Prosperous · Kilcullen · Carlow · Harrow · Tara Hill · Oulart Hill · Enniscorthy · Newtownmountkennedy · Three Rocks · Bunclody · Tuberneering · New Ross · Antrim · Arklow · Saintfield · Ballynahinch · Duncairn · Ovidstown · Foulksmills · Vinegar Hill · Ballyellis

Expédition d'Irlande

1er Killala · Ballina · Castlebar · Collooney · Ballinamuck · 2e Killala · Île de Toraigh

Coordonnées 54° 24′ 40″ N 5° 53′ 42″ O / 54.411, -5.895 ()54° 24′ 40″ Nord 5° 53′ 42″ Ouest / 54.411, -5.895 ()  

Géolocalisation sur la carte : Irlande du Nord

(Voir situation sur carte : Irlande du Nord)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Ballynahinch.

La bataille de Ballynahinch a été menée en dehors de Ballynahinch, comté de Down, le 12 juin, au cours de la rébellion irlandaise de 1798 entre les forces britanniques, dirigées par le major-général George Nugent et les Irlandais-Unis dirigée par Henry Munro (1758-1798).

La bataille[modifier | modifier le code]

La bataille commença dans la nuit du 12 juin quand deux collines à droite et à gauche de Ballynahinch, furent occupées par les Britanniques qui pilonnèrent la ville avec leurs canons. Au cours d'une pause à de la tombée de la nuit, certains officiers rebelles auraient pressé Munro attaquer de nuit, mais il refusa au motif que cela n'aurait pas été chevaleresque. En conséquence, de nombreux rebelles déçus s'éclipsèrent pendant la nuit, plus tard, la rumeur prétendit que ces défections étaient principalement le fait des Defenders catholique.

À l'aube, la bataille reprit, les rebelles étant attaqués des deux côtés malgré certains succès initiaux, la confusion dans l'armée rebelle vit la retraite dans le chaos des Irlandais unis, poursuivi par le regroupement des forces britanniques, qui prit rapidement l'avantage changeant la retraite en massacre. Les rapports initiaux reportèrent quatre cents rebelles tués, tandis que les pertes britanniques s'élevèrent tout au plus à quarante soldats.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Munro fut pendu après la bataille.

Betsy Gray, une jeune femme rebelle et ses deux frères ont été abattus dans le massacre après la bataille.