Bataille de Ball's Bluff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Ball's Bluff
Mort du Col. Edward D. Baker durant la bataille de Ball's Bluff, par Currier and Ives.
Mort du Col. Edward D. Baker durant la bataille de Ball's Bluff, par Currier and Ives.
Informations générales
Date 21 octobre 1861
Lieu Comté de Loudoun, Virginie
Issue victoire des Confédérés
Belligérants
US flag 34 stars.svg
États-Unis
CSA FLAG 4.3.1861-21.5.1861.svg
États confédérés
Commandants
Charles Pomeroy Stone Edward D. Baker † Nathan G. Evans
Forces en présence
1 720 1 600
Pertes
921 morts
500 prisonniers
149 morts
Guerre de Sécession
Batailles
Fort Sumter · Bull Run (1re) · Shiloh · Campagne Péninsulaire · Bull Run (2e) · Antietam · Fredericksburg · Stones River · Chancellorsville · Gettysburg · Vicksburg · Chickamauga · Chattanooga · Wilderness · Spotsylvania · Cold Harbor · Petersburg · Five Forks · Appomatox
Coordonnées 39° 07′ 53″ N 77° 31′ 39″ O / 39.131525, -77.52742839° 07′ 53″ Nord 77° 31′ 39″ Ouest / 39.131525, -77.527428  

Géolocalisation sur la carte : Virginie

(Voir situation sur carte : Virginie)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Ball's Bluff.

La bataille de Ball's Bluff est une bataille de la guerre de Sécession qui se déroula le 21 octobre 1861 en Virginie dans le cadre de la campagne du général nordiste George McClellan. Ce fut par son ampleur une des plus importantes batailles de l'année.

Rétrospective[modifier | modifier le code]

McClellan a récemment été promu général-en-chef des armées de l'Union et, maintenant, 3 mois après la Première bataille de Bull Run et après certaines organisation considérables des activités et des préparations à la défense, Il aurait eu des pressions de la part de l'administration Lincoln de prendre en charge une action offensive. Il choisit de lancer des opérations de reconnaissance dans le but de saisir des gués sur le Potomac et, finalement, Leesburg (Virginie).

Le 19 octobre 1861, McClellan ordonna au brigadier-général George A. McCall de faire marcher sa division sur Dranesville (Virginie), 14 milles au sud-est de Leesburg, espérant intimider le brigadier-général des Confédérés Nathan "Shanks" Evans afin qu'il abandonne Leesburg. Evans ne quitta pas la ville, prenant une position défensive au Leesburg Turnpike. Les ordres de McCall étaient de quitter la zone durant la nuit. En attendant, McClellan n'était pas certain qu'Evans ait évacué, et ordonna au Général de brigades Charles Pomeroy Stone de distraire les confédérés et de glaner les positions et les intentions. Stone supervisa personnellement la traversée au bac d'Edward; il décida aussi de faire une seconde manœuvre de distraction plus en amont sur la rivière, et il délégua la charge à un de ses commandants de brigade, le Colonel Edward D. Baker. Baker, sénateur et ami personnel de Lincoln, a récemment reçu la proposition de devenir Général de division des volontaires, et était sur le point de quitter son siège au Sénat pour accepter.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

La nuit du 20 octobre 1861, une patrouille d'un gué en amont a repéré ce qui semble être des rangées de tentes Confédérés dans un champ derrière Ball's Bluff. Une forêt dense se trouvait à mi-chemin entre Edwards' Ferry (bac d'Edward) et Conrad's Ferry (maintenant appelé White's Ferry, c'est-à-dire « bac de White »), sur une montée rocheuse de 100 pieds au-dessus des rives du Potomac, et permettait de voir Harrison Island, une île étroite de 3 milles de longueur au centre du fleuve. Sentant une opportunité, Stone ordonna à un détachement de la 15e Infanterie du Massachusetts sous les ordres du Colonel Charles Devens de lancer un raid sur le camp tôt le matin suivant, le lundi 21 octobre. Après avoir envoyé un messager à Stone avec des nouvelles des « tentes » qui n'étaient en fait que des réflexions de la lumière lunaire à travers les rangées d'arbres, Devens et son bataillon de 300 soldats de l'Union restèrent sur la rive sud de la rivière en attendant des instructions.

Les instructions de Stone à Baker ordonnaient que des forces additionnelles, sous les ordres de Baker, traversent pour atteindre la Virginie, où se retirent complètement, à la discrétion de Baker, selon la situation. Au lieu de traverser pour évaluer ses options tactiques, le Colonel Baker choisit de faire traverser immédiatement la totalité de ses forces, et supervisa donc pendant quelques heures la réquisition des bateaux du proche Chesapeake and Ohio Canal pour assister sa traversée du fleuve.

Devens avait résisté face aux raids de la 17e Infanterie du Mississippi. Les bataillons additionnels de l'Union traversèrent le fleuve toute la journée avec les flottes réquisitionnées disponibles. Baker lui-même traversa vers 1h00 de l'après-midi, et vu ses chances pour une glorieuse victoire. Evans continua de déployer ses troupes additionnelles contre le gué de Ball's Bluff, pendant que la traversée d’Edwards' Ferry était surveillée par une seule compagnie.

Le Colonel Baker fut tué à environ 5h00 de l'après-midi d'une balle dans la tête, et pendant que l'obscurité tombait le commandement de l'Union s'est par la suite désagrégé sous des charges confédérées soutenues. Plusieurs des soldats de l'Union furent noyés. Des bateaux essayant de traverser à nouveau vers Harrison Island furent inondés puis chavirés; un grand nombre de corps de noyés flottaient de façon inquiétante sur le fleuve et allaient loin en aval jusqu'à Washington les jours suivant la bataille. Près de 500 soldats de l'Union furent faits prisonniers sur les rives du Potomac cette même nuit.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Cette défaite de l'Union fut relativement mineure par rapport aux autres batailles à venir, mais cela eu un impact énorme. En raison de la perte d'un sénateur, il y eut d'importantes répercussions politiques à Washington. Le General Stone fut pris comme bouc émissaire pour la défaite, mais les membres du Congrès suspectèrent une conspiration dans le but de trahir l'Union. Le tollé a directement mené à la mise en place du Comité mixte du congrès des États-Unis sur la conduite de la guerre civile, qui perturbera les officiers de l'Union pour le reste de la guerre (en particulier ceux qui étaient Démocrate) et contribuera à de vifs combats politiques parmi les généraux du haut commandement.

Le Lt. Oliver Wendell Holmes, Jr., de la 20e Infanterie de volontaires du Massachusetts, a survécu à une blessure presque mortelle au Ball's Bluff et devint un membre de la Cour suprême des États-Unis en 1902. Le poème d'Herman Melville nommé « Ball's Bluff - A Reverie » (publié en 1866) commémore la bataille.

Références[modifier | modifier le code]