Bataille de Đắk Tô

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Đắk Tô
Photographie aérienne de Đắk Tô et de la frontière laotienne.
Photographie aérienne de Đắk Tô et de la frontière laotienne.
Informations générales
Date 3 novembre -
Lieu Đắk Tô, province de Kon Tum, Sud-Viêt Nam
Issue Victoire tactique américano-sud-vietnamienne
Victoire stratégique communiste
Belligérants
Flag of South Vietnam.svg Sud-Viêt Nam
Drapeau des États-Unis États-Unis
Flag of Vietnam.svg Nord-Viêt Nam
FNL Flag.svg Viêt Cong
Commandants
Drapeau des États-Unis William R. Peers Flag of Vietnam.svg Hoang Minh Thao
Flag of Vietnam.svg Tran The Mon
Forces en présence
16 000 hommes 4 régiments
~6 000 hommes
Pertes
Drapeau des États-Unis 361 tués
15 disparus
1 441 blessés
Flag of South Vietnam.svg 73 tués
18 disparus
~1 000 à 1 664 tués
~1 000 à 2 000 blessés
Guerre du Viêt Nam
Batailles
Opération Ranch HandOpération Sunrise

Bataille d'Ap BacIncidents du golfe du TonkinGuerre civile laotienneBataille de Binh GiaOpération Rolling ThunderBataille de Đồng XoàiBataille de Ia DrangOpération Cedar FallsOpération Junction CityBataille de Đắk TôOffensive du TếtBataille de Lang VeiBataille de Khe SanhBataille de HuếBataille de SaïgonGuerre civile cambodgienneOpération Igloo WhiteBataille d'Hamburger HillRaid de Son TayBataille de Quảng TrịOpération LinebackerOpération Linebacker IIAccords de paix de ParisBataille des îles ParacelsCampagne Hô-Chi-MinhBataille de Buôn Ma ThuộtBataille de Xuân LộcBataille de Truong SaBombardement de Tân Sơn NhấtChute de SaïgonIncident du Mayagüez

Coordonnées 14° 39′ 04″ N 107° 47′ 55″ E / 14.651111111111, 107.79861111111 ()14° 39′ 04″ Nord 107° 47′ 55″ Est / 14.651111111111, 107.79861111111 ()  

La bataille de Đắk Tô est le nom donnée à une série d'engagements majeurs de la guerre du Viêt Nam, ayant eu lieu du 3 au dans la province de Kon Tum dans les hauts-plateaux centraux du Sud-Viêt Nam. L'Armée populaire vietnamienne avait débuté une offensive qui visait à capturer Lộc Ninh (province de Bình Phước), Song Be (province de Phước Long) ainsi que Cồn Tiên et Khe Sanh (province de Quảng Trị), dans ce qui sera appelé les « batailles de frontière ».

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Soldats de la 173e aéroportée lors de l’opération Greeley, été 1967.

Au cours de l'été 1967, suite à l'intensification des attaques du Nord-Viêt Nam et du Việt Cộng, la 4e division d'infanterie US, la 173e brigade aéroportée US et le 42e régiment d'infanterie de l'ARVN lancent une opération de type « search and destroy », du nom de code Greeley, visant à détruire leur logistique. Les combats furent intenses et durèrent jusqu'à l'automne, lorsque les Nord-Vietnamiens se seront apparemment retirés du territoire sudiste.

À la fin octobre, les services de renseignement américains indiquent que la 1re division de l'Armée populaire vietnamienne avait été renforcée et regroupée et avait pour objectif de capturer Đắk Tô. Ces informations avaient été transmises par un transfuge nord-vietnamien.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Artillerie US lors de la bataille (hauts-plateaux centraux, Sud-Viêt Nam).
Soldats américains sur la colline 875.

Les Américains lancent l’opération MacArthur, soutenus par des renforts de parachutistes de l'ARVN. Les combats éclatent sur les collines au sud et au sud-est de Đắk Tô le 3 novembre : la bataille est l'une des plus acharnées et sanglantes du conflit.

À la fin du mois, les troupes nord-vietnamiennes battent en retraite dans leurs sanctuaires situés au Laos et au Cambodge après de lourdes pertes. Une estimation américaine affirme que 1 000 à 1 664 soldats de l'Armée populaire vietnamienne et du Việt Cộng ont été tués dans la bataille et 2 000 autres blessés.

Les pertes américaines s'élèvent à 361 tués (dont 42 imputés au tir fratricide d'un bombardier du US Marine Corps), 15 disparus et 1 441 blessés. Les Sud-Vietnamiens ont des pertes similaires : 73 tués et 18 disparus.

La 173e brigade aéroportée US a reçu la Presidential Unit Citation et trois de ses membres (major Charles J. Watters, private John A. Barnes III et private Carlos Lozada) ont été récompensés de la Medal of Honor pour leurs actions à Đắk Tô.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Leonard B. Scott, The Battle of Hill 875, Dak To, Vietnam 1967. Carlisle Barracks PA: Army War College, 1988.
  • (en) Edward F. Murphy, Dak To: America's Sky Soldiers in South Vietnam's Central Highlands. New York Ballentine, 2007.
  • (en) Shelby L. Stanton, The Rise and Fall of an American Army: U.S. Ground Forces in Vietnam, 1965–1973. New York: Dell, 1985.
  • (en) Edward F. Murphy, Dak To : the 173d Airborne Brigade in South Vietnam’s central highlands, June-November 1967. Novato, CA: Presidio, 1993. (ISBN 0891414290).
  • (en) Lawrence D. Okendo, Sky soldier : battles of Dak-To. [S.l.]: L.D. Okendo, 1988. (ISBN 0962033308).
  • (fr) Paul Carat, Pris en otage par les Viet-cong : journal de captivité d’un missionnaire durant les combats de Dak-Tô : extraits du carnet de note de l’année 1972 de Paul Carat, prêtre des missions étrangères de Paris. Valence: Peuple libre, 2011. (ISBN 9782907655644).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]