Bataille d'Uji (1180)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille d'Uji.
Première bataille d'Uji
宇治の戦い
La salle du Phénix au Byōdō-in
La salle du Phénix au Byōdō-in
Informations générales
Date 23 juin 1180
Lieu Uji, juste en dehors de Kyōto, et le temple du Byōdō-in
Issue Victoire des Taira, le chef du clan Minamoto et le Prince Mochihito tués
Belligérants
Sasa Rindo.svg Clan Minamoto Ageha-cho.svg Clan Taira
Commandants
Sasa Rindo.svg Minamoto no Yorimasa Ageha-cho.svg Taira no Tomomori
Ageha-cho.svg Taira no Shigehira
Guerre de Genpei
Batailles
Uji (1re) — Nara — Ishibashiyama — Fujigawa — Sunomata — Yahagigawa — Hiuchi — Kurikara — Shinohara — Mizushima (navale) — Fukuryūji — Muroyama — Hōjūjidono — Uji (2e) — Awazu — Ichi-no-Tani — Kojima — Yashima (navale) — Dan-no-ura (navale)

La première bataille d'Uji est connue pour être celle qui débuta la guerre de Genpei.

Causes et déroulement[modifier | modifier le code]

En 1180, le prince Mochihito, le favori du clan Minamoto pour la succession au trône, fut chassé par les forces Taira jusqu'au Mii-dera, un temple situé juste en dehors de Kyōto. En raison de l'intervention d'un moine du Mii-dera sympathisant des Taira, l'armée des Minamoto arriva trop tard pour défendre le temple. Minamoto no Yorimasa conduisit alors le prince Mochihito au sud en direction de Nara, accompagné de l'armée Minamoto et de moines guerriers du Mii-dera. Trois moines-guerriers en particulier sont cités dans le Heike Monogatari pour leur rôle dans cette bataille:

  • Ichirai Hoshi, qui sauta par dessus le sōhei Jomyo pour conduire les moines du Mii-dera à la bataille.
  • Gochin no Tajima, dit Tajima le coupeur de flèches, qui coupa avec sa naginata les flèches tirées par les Taira.
  • Tsutsui Jomyo Meishu, qui, après avoir tiré 24 flèches, posa son arc et se battit en plein milieu des troupes Taira, d'abord avec sa naginata, puis avec son tachi et pour finir avec son tantō, avant de mourir transpercé de 63 flèches.

Tous trois, accompagnés d'autres moines du Mii-dera, ont combattu avec des arcs et flèches, diverses épées et dagues, et des naginata.

Ils traversèrent la rivière Uji juste au sud du Byōdō-in, et détruisirent le pont derrière eux pour empêcher les Taira de les suivre. Cependant, les forces du clan Taira traversèrent la rivière a gué et engagèrent les Minamoto, qui furent forcés de se retrancher dans le Byōdō-in.

Yorimasa essaya d'aider le prince à fuir, mais fut blessé par une flèche. Il se fit alors seppuku dans la salle du Phénix. C'est l'un des premiers seppuku connus, et celui qui a fixé la norme pour les suivants. Le prince Mochihito parvint à s'enfuir en direction de Nara, mais fut tué quelques jours après par les guerriers Taira.

Références[modifier | modifier le code]