Bataille d'Inab

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Inab
BattleOfInab.jpg
Informations générales
Date 29 juin 1149
Lieu proximité d'Inab en Syrie
Issue Défaite des Croisés
Belligérants
Croisés francs Musulmans
Commandants
Raymond d'Antioche
Ali ibn-Wafa
Nur ad-Din
Forces en présence
Inconnues environ 6 000 hommes
Pertes
Inconnues mais élevées Inconnues
Croisades en Terre Sainte
Batailles
Nicée - Dorylée - Antioche - Jérusalem - Ascalon - Tripoli - Ramla - Harran - Dyrrachium - Sidon - Champ du Sang - Ba'rin (en) - Édesse - Bosra (en) - Dorylée - Damas - Inab - Aintab (en) - Ascalon - Lac Huleh (en) - Al-Buqaia (en) - Harim - Montgisard - Marj Ayoun - Gué de Jacob - Belvoir - Al-Fule - Kerak (en) - Cresson (en) - Hattin - Jérusalem - Iconium - Tyr (en) - Saint-Jean-d'Acre - Arsouf - Jaffa (en) - Jérusalem - Damiette - Damiette - Mansourah - Fariskur - Tunis

La bataille d'Inab se déroula le 29 juin 1149 entre le sultan Nur ad-Din et Raymond, prince d'Antioche.

Nur ad-Din, sultan d'Alep depuis la mort de son père Zengi en 1146, décide d'attaquer la principauté d'Antioche tout en défendant Damas contre la deuxième croisade en 1147 lancée par le pape Eugène III lorsque les Croisés perdirent le comté d'Édesse en 1144. En juin 1149, Nur ad-Din envahit Antioche et assiège la forteresse d'Inab avec l'aide de Mu'in ad-Din Unur de Damas et des Turcomans. Il possède une force d'environ 6 000 hommes qui se trouve au pied de la forteresse, principalement de la cavalerie.

Inab est défendue par le prince Raymond qui s'était allié à Ali ibn-Wafa, le chef des Assassins et lui-même ennemi du Nur ad-Din. Dans la journée du 29 juin, Nur ad-Din bat l'armée d'Antioche. Raymond et Ali ibn-Wafa sont tués dans la bataille. La plupart des territoires d'Antioche sont donc ouverts et surtout le plus important: celui qui conduit à la Méditerranée.

Le sultan assiège alors la ville d'Antioche mais sans succès car la ville est défendue par la femme de Raymond, Constance, et le Patriarche. Le roi Baudoin III de Jérusalem décide de marcher sur Antioche pour la libérer du siège.

Après la victoire d'Inab, Nur ad-Din devint un héros du monde islamique et eut pour but de détruire tous les États latins d'Orient. Il construisit alors de nombreuses mosquées et écoles religieuses à Alep.

Source[modifier | modifier le code]

La bataille d'Inab, wikipédia anglais