Bataille d'Imafuku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Imafuku
Bataille d'Imafuku. Satake est l'unité en rouge à droite; les renforts de Tokugawa se trouvent sur la rive sud.
Bataille d'Imafuku. Satake est l'unité en rouge à droite; les renforts de Tokugawa se trouvent sur la rive sud.
Informations générales
Date Fin novembre 1614
Lieu Imafuku, nord-est du château d'Osaka au Japon
Issue Victoire des Tokugawa
Belligérants
Shogunat Tokugawa Clan Toyotomi
Commandants
Satake Yoshinobu
Uesugi Kagekatsu
Kimura Shigenari
Gotō Mototsugu
Forces en présence
1 500 + renforts 600 + renforts
Batailles
Campagne d'hiver

Imafuku · Shigeno · Kizugawa · Toda-Fukushima · Sanada-Maru


Campagne d'été
Kashii · Dōmyōji · Yao · Wakae · Tennōji

La bataille d'Imafuku (今福の戦い, Imafuku no tatakai?) se déroule à la fin du mois de novembre 1614 entre les forces de Tokugawa Ieyasu et le clan Toyotomi. La bataille est une des premières d'une série d'attaques menées près d'Osaka sur une période de deux ans. Le village d'Imafuku se trouve sur l'approche nord-est d'Osaka aussi Tokugawa Ieyasu envoie-t-il 1 500 hommes sous le commandement de Satake Yoshinobu pour sécuriser le site afin d'y installer un fort. Ils affrontent 600 hommes fidèles à l'« Armée de l'Ouest » de Toyoromi emmenée par deux généraux nommés Iida et Yado.

Après que Satake a mis en déroute les défenseurs du village et tué Iida, des renforts de l'armée de l'Ouest arrivent. Kimura Shigenari et Gotō Mototsugu mènent une charge qui entraîne des pertes majeures à l'armée de l'Est et force Satake à appeler à la retraite.

Cependant, à la fin, les forces de l'Ouest sont de nouveau repoussées après qu'Uesugi Kagekatsu arrive avec des renforts pour les hommes de Satake. Satake réussit ensuite à s'emparer enfin du village.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]