Bataille d'Ichi-no-Tani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille d'Ichi-no-Tani
Borne indiquant l'endroit ou Taira no Shigehira fut capturé.
Borne indiquant l'endroit ou Taira no Shigehira fut capturé.
Informations générales
Date 18 mars 1184
Lieu Ichi-no-Tani, dans la province de Harima
Issue Victoire des Minamoto.
Belligérants
Clan Minamoto Clan Taira
Commandants
Minamoto no Yoshitsune, Minamoto no Noriyori Taira no Tadanori, Taira no Shigehira
Forces en présence
3000 ? 5000 ?
Guerre de Gempei
Batailles
Uji (1re) — Nara — Ishibashiyama — Fujigawa — Sunomata — Yahagigawa — Hiuchi — Kurikara — Shinohara — Mizushima (navale) — Fukuryūji — Muroyama — Hōjūjidono — Uji (2e) — Awazu — Ichi-no-Tani — Kojima — Yashima (navale) — Dan-no-ura (navale)

La bataille d'Ichi-no-Tani (一ノ谷の戦い) est une bataille de la guerre de Gempei.

Site[modifier | modifier le code]

Ichi-no-Tani (一の谷, Ichi-no-Tani) était une forteresse des Taira située à l'ouest de l'actuelle ville de Kobe, située sur une très étroite bande de rivage, entre les montagnes au nord et la mer au sud. Cette position la rendait assez bien défendable, mais rendait dans le même temps difficiles les manœuvres de troupes à l'intérieur de l'enceinte. Minamoto no Yoshitsune avait scindé ses forces en trois. Les hommes de Minamoto no Noriyori avaient attaqué les Taira à l'Ikuta-jinja, un sanctuaire shintō situé dans les bois à quelque distance à l'est. Pendant ce temps, la plus grande partie de l'armée attaqua par l'ouest le long de la côte. Un dernier détachement conduit par Yoshitsune lui-même, comprenant pas moins d'une centaine de cavaliers, escalada la montagne, et attaqua la forteresse par l'arrière, relativement peu défendu. À l'heure dite, les trois groupes lancèrent l'assaut, mettant le feu à la forteresse. Beaucoup des guerriers Taira rejoignirent leurs bateaux et firent voile pour Yashima (aujourd'hui Takamatsu), mais Taira no Tadanori fut tué et Shigehira capturé.

Bataille[modifier | modifier le code]

La tombe de Taira no Atsumori

La bataille d'Ichi-no-Tani est l'une des batailles les plus célèbres de la guerre de Gempei, ceci étant en large partie dû aux combats individuels qui eurent lieu là. Benkei, probablement le plus célèbre de tous les sōhei (moines-guerriers), se battit aux côtés des Minamoto, et beaucoup des guerriers Taira les plus importants et les plus puissants étaient présents également. La mort du jeune Taira no Atsumori, âgé de seize ans, des mains de Naozane Kumagai, qui avait perdu un fils de cet âge, est un passage très célèbre du Heike Monogatari. Cet événement a été dramatisé dans le théâtre nō et le kabuki. La mort d'Atsumori est probablement l'un des combats singuliers les plus célèbres de toute l'histoire du Japon.

Cette bataille est également la dernière instance enregistrée de siège japonais où furent utilisées des arbalètes.

Références[modifier | modifier le code]