Bataille d'Assandun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Edmond (à gauche) et Knut (à droite) s'affrontent. Illustration de Matthieu Paris (début du XIIIe siècle).
La colline d'Ashingdon, un emplacement possible de la bataille.

La bataille d'Assandun se déroule le 18 octobre 1016 et voit la victoire des Danois, menés par Knut le Grand, sur l'armée anglaise, dirigée par Edmond Ironside. Le lieu de la bataille est incertain, les historiens hésitant entre Ashdon et Ashingdon, dans le sud-est de l'Essex.

Suite à sa défaite, Edmond est forcé de traiter avec Knut. Les deux rois se partagent l'Angleterre : Edmond garde le Wessex et Knut prend tout le reste ; et si l'un d'eux vient à mourir sans laisser d'héritiers, l'autre héritera de ses biens. C'est ce qui se produit à peine deux mois plus tard : Edmond meurt le 30 novembre, et Knut devient seul roi d'Angleterre.

La Chronique anglo-saxonne rapporte que « toute la noblesse de la nation anglaise y fut détruite ». Parmi les victimes, elle mentionne l'évêque Eadnoth de Dorchester, l'abbé Wulfsige de Ramsey et les ealdormen Ælfric de Hampshire, Godwine de Lindsey et Ulfcytel d'Est-Anglie.